BFM Business

Pour éviter une crise, Air France-KLM revoit sa gouvernance

Le patron d'Air France-KLM s'est rendu aux Pays-Bas ce vendredi (Photo d'illustration)

Le patron d'Air France-KLM s'est rendu aux Pays-Bas ce vendredi (Photo d'illustration) - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Pieter Elbers, le patron de KLM, en froid avec Benjamin Smith, va finalement être renouvelé à son poste après plusieurs semaines de tensions.

C’est donc la fin d’un long bras de fer entre Air France-KLM et sa filiale néerlandaise. Dans un communiqué, le groupe aérien a confirmé le renouvellement du président du directoire de KLM, Pieter Elbers, à son poste, au terme de son mandat qui prendra fin en avril. C’est donc un apaisement alors que le possible départ du Néerlandais était vécu comme un véritable psychodrame aux Pays-Bas, entre le soutien massif de ses salariés et l’intervention du gouvernement dans ce dossier épineux.

Mais c’est surtout un accord sur la gouvernance du groupe qui a été trouvé entre les différentes parties prenantes, et notamment avec le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith. Ce dernier entretient des relations glaciales avec Pieter Elbers, depuis sa nomination à l’été dernier.

Mise en place d’un « CEO Committee »

Le patron du groupe aérien n’a jamais caché ses intentions de resserrer les liens entre les filiales, KLM et Air France, dont les quinze ans de mariage n’auront pas eu raison d’une méfiance réciproque. Pour y arriver, Benjamin Smith souhaitait notamment entrer au conseil de surveillance de KLM, ce que refusaient les dirigeants de l’entreprise néerlandaise. Cette dernière, très attachée à son indépendance, affiche d’ailleurs des résultats financiers supérieurs à ceux de sa « sœur » Air France. Finalement, Benjamin Smith entre au Conseil de surveillance de KLM, annonce le communiqué.

Surtout, le Conseil d'administration d'Air France-KLM approuve la mise en place d’un « CEO Committee » qui regroupera, autour de Ben Smith, Frédéric Gagey (Directeur Général Finances Air France-KLM, Pieter Elbers et Anne Rigail (DG d’Air France). Ces deux derniers sont, par ailleurs, nommés Directeurs Généraux Adjoint d'Air France-KLM (en plus de leur fonction).

« Simplifier les processus »

« Nous sommes convaincus que Benjamin Smith et son équipe, avec le renouvellement de Pieter Elbers, vont accélérer la croissance d'Air France-KLM, en s'appuyant sur toutes les forces et l'expérience du Groupe et de ses compagnies » a déclaré Anne-Marie Couderc, Présidente du conseil d'Air France-KLM. « Le Conseil d'administration se félicite de cette nouvelle étape de gouvernance adoptée ce jour, qui, sous le leadership clair de Benjamin, permettra au Groupe de réussir et de regagner sa position de leader. »

Au-delà de la gouvernance, l’accord trouvé va « accroître la collaboration au sein du groupe afin de mieux exploiter les synergies, d'améliorer l'efficacité et la rentabilité » poursuit le communiqué, et « simplifier les processus décisionnels du Groupe dans les domaines suivants : stratégie flotte et réseau, alliances et stratégie commerciale, ressources humaines, achats, digital et management des données client. »