BFM Business

Philips veut se scinder en deux sociétés

En se divisant en deux, Philips compte économiser 100 millions d'euros dès l'année prochaine.

En se divisant en deux, Philips compte économiser 100 millions d'euros dès l'année prochaine. - Koen van Well - ANP- AFP

Le géant de l'électronique néerlandais a annoncé, ce 23 septembre, vouloir créer une entité rassemblant ses activités d'éclairage et l'autre combinant ses activités santé et Lifestyle.

Il va y avoir deux Philips. Le géant de l'électronique néerlandais a annoncé, ce mardi, vouloir se scinder en deux sociétés qui garderont chacune le nom du groupe.

L’une va rassembler ses activités d'éclairage, qui a représenté quelque 7 milliards d'euros en 2013. "Donner de l'indépendance à nos activités d'Éclairage va leur permettre d'augmenter leur position globale et de s'aventurer dans des opportunités de marchés adjacentes", a indiqué le directeur exécutif de Philips, Frans van Houten.

L’autre branche va combiner ses activités santé et Lifestyle, qui regroupe des objets destinés aux consommateurs, comme des ustensiles de cuisine ou des brosses à dents électriques. Cette branche a cumulé des ventes de 15 milliards d'euros en 2013.

S'orienter vers les activités à fortes marges

"Je reconnais l'importance de la décision que nous prenons mais il est temps de commencer la prochaine étape stratégique pour Philips", a indiqué le directeur exécutif.

La société néerlandaise précise que cette nouvelle structure permettra d'économiser 100 millions d'euros l'année prochaine et 200 millions d'euros en 2016. Philips entend passer une charge de restructuration de 50 millions d'euros entre 2014 et 2016.

Cette scission marque une étape de plus vers le recentrage du groupe vers ses activités à plus fortes marges, ce qui l’amène à désengager de plus en plus de l’électronique grand public. Après s’être séparé de ses activités téléviseurs, le groupe avait cédé ses activités audio et vidéo au Japonais Funai en janvier 2013.

C.C. avec agences