BFM Business

Pernod Ricard s'offre un bourbon haut de gamme

-

- - JOEL SAGET / AFP

Pernod Ricard annonce l’acquisition d’une participation majoritaire dans la marque de whisky « Super Premium » Rabbit Hole Whiskey.

Après le rachat du gin italien Malfy en avril dernier, le numéro 2 mondial des vins et spiritueux se renforce sur le marché américain, le plus rentable au monde dans l’industrie des spiritueux. Pernod Ricard annonce l’acquisition d’une participation majoritaire dans la marque de whisky « Super Premium » Rabbit Hole Whiskey, dont le siège et l’unité de production sont basés dans le Kentucky aux Etats-Unis.

La start-up a été créée en 2012 par Kaveh Zamanian, un psychanalyste reconverti dans la distillation à Louisville. Le prix de vente public de sa gamme de whisky est compris entre 50 et 80 dollars pièce, avec un peu plus de 15 000 caisses vendues à ce jour.

L'opération devrait être finalisée « prochainement », mais le montant de la transaction n'a pas été précisé. « Ce partenariat stratégique permet à Pernod Ricard de renforcer son portefeuille récemment créé de « Specialty brands », des marques élaborées par de plus petites distilleries et distribuées par un réseau sélectif », souligne le groupe.

« Rabbit Hole, une marque en pleine croissance »

Selon les termes de l'accord, le fondateur de Rabbit Hole, l'entrepreneur Kaveh Zamanian, conservera l'essentiel de ses parts et restera en charge des opérations du producteur. La distillerie de Rabbit Hole, ouverte en mai 2018, produit plus de 2 millions de litres d'alcool par an.

« Rabbit Hole est une marque en pleine croissance, fortement enracinée dans son terroir et bien positionnée sur les catégories supérieures du bourbon et du whiskey du Kentucky », a déclaré Alexandre Ricard, PDG de Pernod Ricard. Rabbit Hole intégrera ainsi le portefeuille « New Brand Ventures » de Pernod Ricard, aux côtés du whiskey de Virginie-Occidentale Smooth Ambler et du mescal Del Maguey.

Pour Alexandre Ricard, « ce partenariat illustre parfaitement notre stratégie de long-terme pour une création de valeur durable ».

Le chiffre d’affaires de Pernod Ricard pour le premier semestre de l’exercice financier 2018–2019, entamé le 1er juillet, a atteint 5,185 milliards d’euros. Un chiffre en hausse de 5%. Le groupe a dépassé les objectifs de croissance fixés en 2015. Il table désormais sur une hausse de ses ventes de 4 à 7% par an d’ici à 2020–2021.

Sandrine Serais