BFM Business

Pernod Ricard : Pierre Pringuet démissionne du poste de vice-président

Pierre Pringuet quitte la vice-présidence de Pernod Ricard.

Pierre Pringuet quitte la vice-présidence de Pernod Ricard. - JACQUES DEMARTHON / AFP

Pernod Ricard annonce des changements dans son conseil d'administration. Pierre Pringuet, ancien directeur général démissionnant mercredi de son poste de vice-président, tandis que Patricia Barbizet est nommée administratrice référente.

Pernod Ricard, bousculé par le fonds activiste Elliott, décide de faire évoluer sa gouvernance. Pierre Pringuet, qui était directeur général de Pernod Ricard avant de laisser sa place à Alexandre Ricard en 2015, quitte son poste de vice-président mais reste toutefois administrateur du groupe, indique l'entreprise dans un communiqué. Le Conseil d'administration de Pernod Ricard a également désigné Patricia Barbizet comme administratrice référente, avec, parmi ses prérogatives, "la responsabilité d'assurer la relation entre le Conseil d'administration et les actionnaires de Pernod Ricard", alors que le groupe fait face à de sévères critiques sur sa gouvernance par le fonds activiste américain Elliott. L'administratrice référente "aura pour mission de veiller au bon fonctionnement de la gouvernance de la société et de formuler des propositions pour les améliorer et les renforcer". Elle présidera également "le comité des nominations, de la gouvernance et de la responsabilité sociétale, en remplacement de Nicole Bouton, qui a décidé de démissionner de ce poste". Le groupe indique toutefois que "cette évolution de la gouvernance de la société s'inscrit dans une démarche d'amélioration et d'effort continus".

D'autres évolutions à venir

Le fonds américain avait annoncé en décembre détenir plus de 2,5% des parts du groupe français Pernod Ricard, dont il a critiqué la "gouvernance d'entreprise inadaptée". Elliott estime notamment que le nombre de représentants indépendants au conseil d'administration est bien plus bas que dans les autres entreprises du CAC 40. Selon nos informations, d'autres évolutions sont d'ailleurs en préparation chez Pernod Ricard pour tenter d'apporter des réponses sur ce point. Le fonds a également demandé au groupe de mettre en place un plan afin d'améliorer son efficacité opérationnelle. Elliott Management Corporation, qui gère environ 35 milliards de dollars d'actifs, est l'un des fonds activistes les plus puissants au monde, engageant souvent des bras de fer avec la direction des groupes dans lesquels il entre au capital.

La rédaction avec AFP