BFM Business

Les ventes de Kronenbourg en recul de 10% en 2020

Les ventes de bière en recul à cause de la pandémie

Les ventes de bière en recul à cause de la pandémie - runextreme- CC

Si les ventes de Kronenbourg sont restées stables dans la grande distribution, elles ont pâti de la fermeture des débits de boisson et de l'annulation des festivals en 2020.

Le brasseur alsacien Kronenbourg a vu ses ventes reculer de 10% en 2020, du fait de la pandémie et de ses conséquences pour les débits de boissons et les festivals, ainsi que sur la bonne marche de sa brasserie d'Obernai. "Le ralentissement du marché global de la bière s'est traduit chez Kronenbourg SAS par une baisse de 10% des ventes totales (5,1 millions d'hectolitres) pour atteindre un chiffre d'affaires total de 844 millions d'euros" en 2020, a indiqué le groupe ce mercredi.

Les ventes ont logiquement reculé de 48% en consommation hors domicile, du fait de la fermeture pendant 23 semaines des débits de boissons et de la mise à l'arrêt des festivals, lesquels représentent à eux deux 30% des ventes du groupe en année normale, selon son PDG Rémy Sharps. En grande distribution, les ventes du groupe "sont restées stables".

La moitié des lignes de production à l'arrêt en mars 2020

"Il y a à peu près entre un tiers et 40% du volume qui n'est pas vendu en 'café, hôtel, restaurant' que vous retrouvez en grande distribution, en moyenne sur les 15 derniers mois", a indiqué le PDG. Mais la brasserie d'Obernai, touchée en plein coeur par une situation sanitaire critique dans la région Grand-Est, n'a pas pu tirer profit de cette compensation partielle.

A compter de mi-mars 2020 et pendant six à huit semaines, la "plus grosse brasserie d'Europe" n'a pas pu tourner à plein régime pour fournir pleinement ses clients de la grande distribution. "La moitié des lignes de production" ont été mises à l'arrêt lors des deux premières semaines de confinement, a indiqué Rémy Sharps, estimant la perte de production à environ 200.000 hectolitres de bière.

P.L. avec AFP