BFM Business

Le Pentagone attribue un contrat de 10 milliards de dollars à Microsoft

-

- - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Le ministère américain de la Défense a attribué à Microsoft un contrat géant de stockage de données en ligne pouvant atteindre 10 milliards de dollars. Amazon était également sur les rangs.

C'est un contrat en or pour Microsoft. Le géant informatique vient de décrocher un contrat de stockage de données en ligne auprès du Pentagone. Le contrat JEDI, Joint Enterprise Defense Infrastructure, qui s'étend sur une durée de 10 ans, pourrait atteindre 10 milliards de dollars. Objectif: moderniser les systèmes informatiques militaires.

Le Pentagone a finalement décidé de l'attribuer à un seul prestataire, plutôt que de le scinder en plusieurs appels d'offres. Plusieurs candidats étaient sur les rangs: malgré le vent de critiques soufflant sur la Silicon Valley à propos des collaborations avec l'armée ou la police, Microsoft et Amazon avaient défendu jusqu'au bout leur participation à l'appel d'offres.

Google s'était pour sa part retiré de la course en octobre 2018, estimant que cette mission pourrait être en contradiction avec ses "principes" éthiques. IBM et Oracle, qui plaidaient pour un partage du contrat, avaient quant à eux été exclus, le Pentagone évoquant les dangers de la dispersion de données hautement stratégiques.

"Tous ceux qui vivent dans ce pays dépendent de la puissance de sa défense", avait écrit dans un billet de blog Brad Smith, le président de Microsoft. Le patron d'Amazon, Jeff Bezos, avait estimé de son côté que le pays serait "en difficulté" si "les grandes entreprises de technologie tournaient le dos au ministère de la Défense américain".

Sandrine Serais avec AFP