BFM Business

Le climat des affaires se redresse à nouveau en juillet

L'industrie est l'un des rares secteurs où le moral des entrepreneurs s'améliore depuis plusieurs mois.

L'industrie est l'un des rares secteurs où le moral des entrepreneurs s'améliore depuis plusieurs mois. - -

Le moral continue de revenir dans l’économie française. L’indicateur de l’Insee qui estime le moral des chefs d’entreprises et des entrepreneurs poursuit sa hausse en juillet, à 87 points.

Les chefs d’entreprises français retrouvent le moral, selon les chiffres publiés par l’Insee, ce mardi 23 juillet. L’indicateur du climat des affaires poursuit son amélioration à 87 points, soit un de plus qu’en juin.

Le moral des dirigeants français s’améliore chaque mois depuis avril dernier, où il avait connu son plus bas niveau depuis 2009, à raison d’une hausse d'un point par mois. L'Insee prévient qu'il "reste toutefois nettement en dessous de sa moyenne de longue période".

L'industrie, le secteur où le moral connaît sa plus forte hausse

Dans le détail,l’indicateur atteint 95 points dans l’industrie, secteur où les chefs d’entreprises sont les plus confiants. Par rapport à juin, leur moral progresse de deux points.

Selon les chefs d’entreprise dans l’industrie, les salaires progressent de 0,4 % au cours du deuxième trimestre 2013. Mais leur compétivité s'est dégradée sur le marché national et européen, rapporte l'Insee.

Dans le bâtiment, la confiance reste stable par rapport au mois précédent, avec 91 points. Dans ce secteur, "l'emploi est en berne", prévient l'Insee. Les entrepreneurs jugent également leurs commandes inférieures à la normale.

Au contraire, dans les services, la confiance est légèrement inférieure à la moyenne, à 86 points. Les entrepreneurs estiment que l’activité reste dégradée et n’anticipent pas d’amélioration pour les trois mois à venir, explique l’Insee.

A.D.