BFM Business

La Poste réfléchit à modifier son dispositif de distribution du courrier

Le directeur général de Caisse des Dépôts, actionnaire majoritaire de La Poste, annonce sur BFM Business des changements à venir, notamment concernant le nombre de jours de livraison.

C'est un sérieux problème, en ce moment, pour de nombreuses entreprises. Du e-commerce à la distribution de journaux, la crise a largement ralenti les services de La Poste, qui ne distribuent plus de courrier que le mercredi, le jeudi et le vendredi.

Un ralentissement qui s'explique par "deux préoccupations" souligne sur BFM Business Éric Lombard, le directeur général de Caisse des Dépôts, actionnaire majoritaire de La Poste. "Première préoccupation qui est essentielle, c'est de protéger les postières et les postiers. Dans la guerre que nous menons contre le virus (…) ils sont en deuxième ligne, ils sont au service du public, en contact avec le public. Nous veillons à les protéger" insiste-t-il.

Des évolutions "dans les jours qui viennent"

"Mais nous veillons aussi à assurer le service public" poursuit le DG. "Donc les équipes de La Poste ont mis en place un dispositif avec l'ouverture de plus de 1000 agences et avec un dispositif qui, aujourd'hui, permet de faire des tournées trois jours sur sept".

"C'est un dispositif d'entrée de crise" prévient-il. "Nous avons entendu la réaction des élus, nous avons entendu la réaction de la presse et les équipes de la direction générale de La Poste travaillent, avec les postières et les postiers, et dans le respect de leur sécurité, à améliorer le dispositif. Et dans les jours qui viennent, ces travaux vont permettre de donner des effets."

Le mercredi 1er avril, La Poste a confirmé, lors d'une conférence téléphonique, des évolutions à venir. L'objectif est de passer à quatre jours de distribution de courrier à partir du 6 avril au lieu de trois. Même si le patron du groupe ne veut pas s'engager sur le nombre.

Thomas Leroy