BFM Business

L'aéroport de Rennes sera relié à Francfort par Lufthansa dès 2020

Des Bombardier CRJ900 assureront la liaison entre Rennes et Francfort

Des Bombardier CRJ900 assureront la liaison entre Rennes et Francfort - DR

Rennes et Francfort seront désormais reliées en 1h30. Lufthansa assure une nouvelle liaison entre la Bretagne et l'Allemagne.

Lufthansa va s'implanter à l'aéroport de Rennes Bretagne et assurera pour la première fois une liaison vers Francfort et l'Allemagne à partir du printemps 2020, a annoncé mercredi la direction de l'aéroport rennais.

L'arrivée de la compagnie aérienne allemande est annoncée pour le 31 mars 2020 avec trois fréquences aller-retour par semaine au départ de Rennes vers Francfort, a indiqué le directeur de l'aéroport Gilles Tellier, lors d'une conférence de presse.

Déjà connecté à Roissy et Amsterdam, l'aéroport rennais sera relié pour la première fois directement à l'Allemagne avec "un nouveau réseau international" où "la moitié des 60 millions de passagers qui passent chaque année sur l'aéroport de Francfort sont des passagers en correspondance", a souligné Gilles Tellier.

Bombardier CRJ900

Déjà présente en France à Roissy, Strasbourg, Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux et Toulouse, Lufthansa dessert 270 destinations dans 105 pays du monde (Allemagne, Europe, Afrique, Moyen-Orient, Asie, Etats-Unis et Amérique du Sud).

Les vols Rennes-Francfort seront assurés par des Bombardier CRJ900 de 90 places pour une durée de vol de 1h35. "Trois ans d'efforts" ont été nécessaires pour finaliser l'accord avec la compagnie allemande, a noté le directeur de l'aéroport rennais.

"L'objectif est de diversifier notre fonds de commerce" à l'aéroport de Rennes où les vols sont exploités par Air France à 60%, et aussi EasyJet, a rappelé le dirigeant, soulignant que l'implantation de Lufthansa est "clairement déconnectée" du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, abandonné par le gouvernement début 2018.

"Si Lufthansa vient à Rennes aujourd'hui ce n'est pas par défaut. C'est parce que l'opportunité s'est présentée", a dit Gilles Tellier. Le président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Bretagne Emmanuel Thaunier s'est félicité de cette nouvelle liaison avec l'Allemagne, premier partenaire économique de la Bretagne à l'import et à l'export et aussi premier investisseur dans la région après les Etats-Unis. Elle constitue aussi une nouvelle offre pour les touristes allemands, qui sont la 2e nationalité après les Britanniques à visiter la Bretagne, et répond aux demandes au départ de Rennes vers l'Allemagne.

SA avec AFP