BFM Business

KLM: Pieter Elbers poussé vers la sortie?

-

- - JOEL SAGET / AFP

Le renouvellement du mandat de Pieter Elbers, qui s'achève en avril, semble incertain. En cause: des divergences stratégiques.

Air France-KLM discuterait de la possibilité de remplacer le président du directoire de KLM, Pieter Elbers, de crainte que celui-ci ne soutienne pas pleinement le projet du PDG du groupe, selon Bloomberg.

Ben Smith a pris les rênes d'Air France-KLM en septembre dernier. Le nouveau dirigeant souhaiterait que les patrons d'Air France et de KLM travaillent plus étroitement ensemble et apportent leur soutien à son projet de centraliser davantage d'activités, selon l'agence américaine. Ben Smith souhaiterait notamment mettre fin à la pratique qui consiste à négocier séparément les achats d'avions et les alliances entre compagnies aériennes.

Une vision qui n'est pas partagée par le patron de KLM, qui défend l'autonomie de la compagnie néerlandaise. Pieter Elbers craint que cette décision n'entraine sa compagnie vers le bas. Les deux transporteurs nationaux ont fusionné en 2004 et opèrent depuis de manière semi-indépendante, l'État français détenant une participation de 14% dans le groupe.

Une pétition en ligne pour réclamer le maintien de Pieter Elbers

Si Air France-KLM s'est pour le moment refusé à tout commentaire, une porte-parole de KLM a de son côté assuré que l'avenir de Pieter Elbers était un sujet de préoccupation pour la compagnie aérienne. Près de 13 000 personnes ont déjà signé une pétition en ligne appelant à son maintien.

Et pour cause, l'affaire fait déjà beaucoup de bruit aux Pays-Bas: certains syndicalistes sont déjà montés au créneau et les politiques néerlandais manifestent également leur soutien à Pieter Elbers. Son départ provoquerait un séisme au sein du groupe et risquerait bien de créer des tensions entre la France et les Pays-Bas.

Le sort de Pieter Elbers pourrait être évoqué le 19 février, à la veille de la publication des résultats annuels du groupe pour 2018.

Sandrine Serais