BFM Business

TechnipFMC va se scinder en deux entreprises indépendantes

L’entreprise franco-américaine de services pétroliers a annoncé lundi un projet de scission en deux sociétés indépendantes.

L’entreprise franco-américaine de services pétroliers a annoncé lundi un projet de scission en deux sociétés indépendantes. - ERIC PIERMONT / AFP

L’entreprise franco-américaine de services pétroliers, née de la fusion du français Technip et de l'américain FMC en 2016, a annoncé ce lundi un projet de scission en deux sociétés indépendantes.

L’entreprise franco-américaine de services pétroliers TechnipFMC, né en 2016 de la fusion du français Technip et de l'américain FMC, s’apprête à se séparer en deux sociétés distinctes, a annoncé ce lundi la direction du groupe. Le conseil d’administration "a approuvé à l'unanimité son projet de scission en deux sociétés leaders de leurs marchés, indépendantes et cotées en bourse", a déclaré le groupe dans un communiqué.

La première entreprise, provisoirement désignée "RemainCo", doit être "un fournisseur de services et de technologies entièrement intégré, qui continuera à contribuer au développement énergétique". Concrètement, elle reprendra notamment l'activité "subsea" de TechnipFMC, c'est-à-dire les activités sous-marines. Elle sera basée à Houston (Texas) et comptera environ 22.000 salariés.

La seconde société, "SpinCo", se présente comme "un acteur de premier plan dans l'ingénierie et la construction". Elle reprendra la division "onshore/offshore" de TechnipFMC, elle-même issue pour l'essentiel de l'ancien Technip, et qui se concentre sur de gros projets à cycles longs par exemple dans le gaz naturel liquéfié (GNL). Cette entreprise, qui sera basée à Paris, comptera 15.000 employés.

Premier semestre 2020

L’opération "devrait permettre aux deux entités de se recentrer sur leurs stratégies respectives et d'apporter davantage de flexibilité et d'opportunités de croissance", précise le communiqué. Elle devrait être finalisée dans le courant du premier semestre 2020, selon les conditions de marché et sous réserve des approbations réglementaires.

J. B.