BFM Business

Tata Steel se débarrasse de certaines de ses activités en Europe

Tata Steel veut fermer des usines en Europe.

Tata Steel veut fermer des usines en Europe. - Geoff Caddick - AFP

Tata Steel semble se détourner de l'Europe. Le groupe sidérurgique indien a signé un accord pour la vente au fonds d'investissement Greybull Capital de ses activités acier long en Europe, dont l'usine française d'Hayange.

L'activité en question emploie 4.800 personnes, dont 400 en France et 4.400 au Royaume-Uni. Tata Steel a parallèlement annoncé la mise en vente de ses autres usines au Royaume-Uni.

D. L. avec AFP