BFM Business

Spatial: Ariane contre-attaque face à SpaceX

L'avenir de l'industrie spatiale européenne passera par la co-entreprise entre Arianespace et Safran.

L'avenir de l'industrie spatiale européenne passera par la co-entreprise entre Arianespace et Safran. - -

Airbus et Safran présentent ce mardi 8 juillet à la Commission européenne leur projet de lanceur spatial Ariane 6. Fruit de leur co-entreprise, il devra concurrencer le modèle de l'Américain SpaceX.

La contre-attaque européenne à SpaceX se précise. Des délégations d'Airbus et Safran, le constructeur aéronautique et l'équipementier, se rendent ce mardi 8 juillet à Bruxelles pour présenter leur projet de fusée nouvelle génération: l'Ariane 6.

Mi-juin, les deux groupes européens ont décidé d'unir leurs forces dans une co-entreprise. Ensemble, le maître d'oeuvre industriel de la fusée européenne et le responsable de la propulsion comptent réduire les coûts en améliorant la performance de la fusée. Un intérêt stratégique dans un secteur spatial qui pèse environ 6,5 milliards d'euros.

Le kilo en orbite à 10.000 dollars contre 20.000

Surtout, le nouveau lanceur doit être capable de rivaliser avec celui du low-cost américain SpaceX. En douze ans, le constructeur aéronautique dirigé par l'homme d'affaire Elon Musk, également patron du constructeur Tesla, est devenu un concurrent plus que crédible.

"SpaceX est aujourd'hui à même de formuler des offres de service permettant de facturer le kilo en orbite à 10.000 dollars, contre 20.000 dollars pour son concurrent majeur, Arianespace", précise ainsi Loïc Tribot La Spiere, délégué général du Centre d'étude et de prospective stratégique.

"Le projet d'Airbus et Safran est une vraie réponse", selon lui, parce qu'il ne se contente pas de "réduire les coûts" mais prévoit " une réorganisation, une véritable mise en cohérence, une rationalisation de l'offre de lanceur en Europe".

N.G. et BFM Business