BFM Business

Recylex s'accorde avec Bruxelles pour étaler le paiement de son amende

Cette amende menaçait l'avenir de Recylex

Cette amende menaçait l'avenir de Recylex - David Miller - Wikimedia Commons - CC

Condamné à 26,7 millions d'euros d'amende pour entente sur les prix, le groupe français de recyclage des métaux a indiqué dans un communiqué que Bruxelles avait validé le montage financier proposé par la société.

Recylex peut souffler. Le groupe a annoncé jeudi avoir trouvé un accord pour étaler le paiement d'une forte amende infligée par la Commission européenne pour une entente sur les prix, une sanction qui était susceptible de compromettre son avenir.

"Au vu de la situation spécifique du groupe Recylex, la Commission européenne a accepté le plan d'étalement proposé par Recylex SA pour le paiement de l'amende de 26,7 millions d'euros", a indiqué le spécialiste français du recyclage des métaux dans un communiqué.

Recylex, qui connait une situation financière tendue depuis plusieurs années, avait été condamné par Bruxelles, le 8 février, pour son implication dans une entente sur les prix d'achat de batteries automobiles usagées avec trois autres entreprises du secteur.

Paiement repoussé à moyen-long terme

Suspendue depuis cette décision, qui a fait l'objet d'un appel non suspensif de la part du groupe, la cotation du titre Recylex devait reprendre vendredi à l'ouverture de la Bourse de Paris.

Le plan d'étalement "prévoit notamment une prise en charge du paiement de l'amende par Recylex SA (maison mère du groupe) et le report à moyen-long terme du paiement d'une partie importante de l'amende", a précisé le groupe.

L'accord permet également de confirmer le renflouement de 67 millions d'euros, finalisé de haute lutte en décembre dernier par Recylex pour assurer le maintien de l'activité de ses filiales allemandes.

Après en avoir reporté la publication en février, Recylex a également fait part jeudi d'un chiffre d'affaires en légère baisse de 1% à 382 millions d'euros pour l'année 2016. L'activité a rebondi de 33% sur un an à 122,6 millions d'euros au premier trimestre de 2017.

Les résultats pour l'exercice écoulé seront publiés dans leur intégralité le 24 mai.

J.M. avec AFP