BFM Business

Rachat de SFR: Gattaz tacle Montebourg

Pierre Gattaz trouve les propos d'Arnaud Montebourg sur le rachat de SFR "tout à fait déplacés".

Pierre Gattaz trouve les propos d'Arnaud Montebourg sur le rachat de SFR "tout à fait déplacés". - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Le patron du Medef a estimé, ce 18 mars, que les propos du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg concernant le rachat de SFR par Numericable étaient "tout à fait déplacés".

Chamboulement dans les télécoms: Vivendi vend SFR, et entame des négociations exclusives avec Numericable plutôt qu'avec Bouygues, l'autre candidat au rachat. Un choix qui a visiblement déplu au ministre du Redressement productif. Le président du Medef, lui, juge les propos d'Arnaud Montebourg dans cette affaire "tout à fait déplacés", ce mardi 18 mars.

A l'occasion d'une conférence de presse, Pierre Gattaz a regretté les "fulgurances orales", selon lui "contre-productives", du ministre.

Arnaud Montebourg, avait clairement fait part de sa préférence pour la seconde offre, celle de Bouygues Telecom. Il avait estimé qu'elle était meilleure que celle d'Altice, la maison-mère de Numericable.

Montebourg intéressant quand il s'occupe de la France de demain

"La concurrence par la destruction s'arrêtera si nous revenons à trois opérateurs mobile tout en maintenant des prix bas. Elle ne s'arrêtera pas si Numericable conquiert SFR puisque la concurrence restera à quatre dans le mobile", avait-il indiqué au Parisien.

Le ministre avait en outre dénoncé le statut de résident fiscal suisse du patron du cablo-opérateur, Patrick Drahi.

"Ce que je trouve intéressant d'Arnaud Montebourg, c'est quand il s'occupe de la France de demain, des 34 filières. Il a beaucoup d'énergie dans ces domaines", a considéré Pierre Gattaz, évoquant un "élan vertueux".

N.G. avec agences