BFM Business

Livré à Saint-Nazaire, le paquebot géant de croisière de l'armateur MSC longe les côtes françaises

Le Grandiosa est le quinzième paquebot de croisière construit pour l'armateur MSC Croisières par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire.

Le Grandiosa est le quinzième paquebot de croisière construit pour l'armateur MSC Croisières par les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire. - MSC

Ayant quitté le 31 octobre les chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire où il a été livré, le MSC Grandiosa, long de 331 mètres, arrive au port du Havre ce week-end avant de rejoindre Hambourg en Allemagne, où il sera inauguré. Il embarque des technologies réduisant la pollution importante générée par ce type de géant des mers.

Les Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ont livré le jeudi 31 octobre un nouveau paquebot géant de 331 mètres de long et 67 mètres de haut, le "MSC Grandiosa", commandé par l'armateur suisse MSC Croisières. "Le Grandiosa est le quinzième paquebot construit pour MSC Croisières par les Chantiers de l'Atlantique", s'est félicité Gianluigi Aponte, fondateur et président exécutif du groupe MSC.

Le luxueux paquebot qui peut accueillir plus de 6300 passagers et jusqu'à 1700 membres d'équipage, a pris la direction du Havre où il doit rester à quai ce week-end (2 et 3 octobre). Il est ensuite attendu à Hambourg, en Allemagne, où il sera inauguré officiellement.

"MSC Croisières devra prendre livraison de six navires supplémentaires auprès des Chantiers de l'Atlantique, garantissant ainsi le plein emploi au moins jusqu'en 2027", a ajouté le patron de l'armateur durant la cérémonie de livraison du navire à Saint-Nazaire.

-
- © -

Véritable ville flottante avec restaurants, boutiques et salle de théâtre, le "MSC Grandiosa" dépasse en longueur son sistership le "MSC Bellissima", livré fin février 2019, et se distingue par des technologies innovantes visant à rendre ces immenses paquebots, un peu moins polluants qu'ils ne le sont actuellement.

En plus des systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS - Exhaust Gas Cleaning System) qui fonctionnent en circuit fermé et qui permettent de supprimer 97% de l’oxyde de soufre des émissions du navire, "le MSC Grandiosa est également le premier navire de la flotte MSC Croisières à être équipé d’un système de réduction catalytique sélective (RCS) qui aide à réduire l’oxyde d’azote de 80%" souligne l'armateur.

La cérémonie de livraison du "MSC Grandiosa" a été précédée dans la matinée par la découpe de la première tôle du "MSC Europa" de la série World Class. Ce navire, qui doit être livré en 2022, sera le premier paquebot propulsé au GNL (Gaz naturel liquéfié) construit en France. Il intégrera aussi un "démonstrateur d'un nouveau type de pile à combustible" fonctionnant au GNL et capable de produire de l'électricité et de la chaleur.

Une pile à combustible embarquée sur le MSC Europa

L’intégration de la technologie de pile à combustible à oxyde solide (SOFC – Solid Oxyde Fuel Cell) à bord d’un navire de croisières est une première mondiale, selon MSC. Cette technologie opère sous très haute température (environ 750°C), et serait plus efficace dans les applications maritimes à forte puissance que les piles à combustible habituellement utilisées dans le secteur automobile.

À sa livraison, le "MSC Europa" sera "le navire qui aura le moins d'impact environnemental avec, par passagers et par jour, la moindre émission de gaz à effet de serre de toutes les flottes de paquebots", a promis Laurent Castaing, le directeur des Chantiers de l'Atlantique.

Frédéric Bergé