BFM Business

Les pianos Steinway convoités par une entreprise chinoise

(image d'illustration)

(image d'illustration) - Timothy A Clary - AFP

Le fabricant américain d'instruments de musique Steinway, réputé mondialement pour ses pianos, pourrait être cédé par son propriétaire à un conglomérat chinois.

La célèbre marque de pianos américaine Steinway pourrait passer sous pavillon chinois. Selon Bloomberg, China Poly, un conglomérat public, envisage actuellement une offre de rachat qui pourrait avoisiner le milliard de dollars (860 millions d’euros). China Poly aurait d’ores et déjà demandé des financements et des autorisations gouvernementales pour soumettre son offre.

Selon le fondateur et directeur général du China Market Research Group, Shaun Rein, la marque Steinway pourrait jouir d’une croissance des ventes annuelles de l’ordre de 30 à 40% sur le marché chinois en améliorant son réseau de distribution avec l’aide d’une société locale comme China Poly.

"Potentiel énorme"

"Steinway a un potentiel énorme en Chine car les consommateurs aiment la marque. À mesure que les familles de la classe moyenne chinoise deviennent plus riches, elles seront prêtes à acheter un piano de luxe pour leurs enfants, car elles considèrent la musique comme un élément clé de leur éducation. Et personne ne bat Steinway à ce sujet", a ajouté Shaun Rein.

Fondé en 1853 à Manhattan par l’allemand Henry Engelhard Steinweg, la marque de pianos est devenue une référence mondiale, reconnue par les plus grands virtuoses de la planète à l’instar de Sergueï Rachmaninov, Cole Porter ou le chinois Lang Lang. Toujours dans l’univers de la musique, Steinway détient également les trompettes Bach Stradivarisu, les cors C.G Conn, les saxophones Selmer Paris, les trombones King, les clarinettes Leblanc et les caisses claires Ludwig.

A.M.