BFM Business

Le marché automobile français en baisse de 2,97% en septembre

Les ventes de voitures particulières neuves ont baissé de 2,97% en septembre. Sur les neuf premiers mois de l'année, la chute est ramenée à 28,92%.

Un léger mieux. Après avoir chuté de 19,82% en août par rapport à l'an dernier, le marché automobile français a limité la casse en septembre. Les ventes de voitures particulières neuves ont baissé de 2,97% le mois dernier, a annoncé le CCFA (comité des constructeurs français d'automobiles).

Les constructeurs français dans le rouge

Les groupes français font moins bien que cette moyenne nationale: PSA affiche une baisse de 4,35% de ses immatriculations de voitures neuves mais Peugeot reste en bonne forme à +6,69%. Le groupe Renault chute de 5,84% mais Dacia s'envole de 34,88%.

Les plus fortes chutes sont du côté des marques de luxe: Lamborghini affiche une baisse de 45,45%, Bentley de 33,33% et Porsche de 26,49%.

Parmi les constructeurs dans le vert en septembre, le groupe Volkswagen (VW, Audi, Skoda, Seat, Porsche, Bentley, Lamborghini) affiche une progression de 1,70%. C'est également les cas pour Toyota (+5,06%), Ford (+4,21%) ou encore Nissan (+12,97%).

Sur les neuf premiers mois de l'année, les immatriculations de voitures neuves affichent une baisse de 28,92%. Une chute historique liée bien sûr à la pandémie de coronavirus et une économie à l'arrêt pendant le confinement.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto