BFM Business

Lahoud: grâce aux satellites de OneWeb, "nous allons toucher chaque être humain"

Marwan Lahoud était l'invité de BFM Business ce 16 juin.

Marwan Lahoud était l'invité de BFM Business ce 16 juin. - BFM Business

Marwan Lahoud était l'invité de BFM Business ce 16 juin. Et il s'est réjoui que Airbus Defence ans Space ait été sélectionné pour la production de 900 satellites au profit de OneWeb.

"C'est un nouveau chapitre de l'histoire spatiale". Marwan Lahoud, directeur général délégué à la stratégie et au marketing d'Airbus Group, était l'invité de BFM Business ce mardi 16 juin, et il s'est félicité d'avoir été sélectionné pour produire des satellites.

En effet, au salon du Bourget la veille, Airbus Defence and Space a annoncé avoir été choisi sélectionné pour la production de 900 satellites de petite taille au profit de OneWeb, pour une constellation satellitaire destinée à l'interne. "C'est internet pour tout le monde, pour chaque habitant de la planète", s'est enthousiasmé Marwan Lahoud au micro de BFM Business. "Nous allons toucher chaque être humain". Les satellites, de moins de 150 kg, seront lancés en orbite début 2018 afin de proposer des liaisons internet sur la planète à un prix abordable.

Il s'agit d'une première dans le mode de production, d'une vingtaine de satellites par an actuellement à un peu moins de 1.000, tout en conservant les mêmes caractéristiques technologiques. "Nous allons diviser entre 10 et 30 le coût de fabrication et par 50 le délai de fabrication d'un satellite. Aujourd'hui, il faut quelques mois pour produire un satellite, là on en produira plusieurs par mois", précise Marwan Lahoud. Et il ajoute: "on pousse la technologie à ses limites".

"Le vrai goulot d'étranglement est les ressources humaines"

Par ailleurs, le directeur général délégué à la stratégie et au marketing d'Airbus Group est revenu sur le nombre de commandes engrangé la veille au Bourget. L'avionneur européen a annoncé plusieurs commandes fermes pour environ 15 milliards de dollar. "Nous avons devant nous 10 ans de commandes".

Une bonne nouvelle mais qui pose une question: Airbus peut-il assurer autant de commandes? "C'est des problèmes de riches", s'amuse Marwan Lahoud. Selon lui, il suffit de mettre en place les ressources nécessaires. En revanche, "le vrai goulot d'étranglement est les ressources humaines". La filière aéronautique peine à trouver des hommes et des femmes qui ont "la passion et le savoir-faire". C'est pourquoi, au salon du Bourget, un stand est dédié aux formations dans ce secteur.

Et enfin, Marwan Lahoud a glissé une petite phrase sur l'A400M, avion militaire qui sème le doute depuis son accident du mois de mai. "C'est un avion extraordinaire dont les qualités aéronautiques sont reconnues. Ce sera le best-seller du groupe".

D. L.