BFM Business

LafargeHolcim continue de réduire son endettement

LafargeHolcim vend des actifs en Inde.

LafargeHolcim vend des actifs en Inde. - Frack Fife - AFP

Le groupe cimentier va vendre un ensemble d'actifs en Inde. Le tout pour une valeur de 692 millions d'euros.

LafargeHolcim poursuit sur sa lancée. Le groupe cimentier franco-suisse a annoncé lundi avoir conclu un accord avec Birla Corporation Limited pour la cession d'un ensemble d'actifs en Inde d'une valeur d'entreprise de 750 millions de francs suisses (692 millions d'euros).

L'argent récolté à l'occasion de cette opération, réalisée dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim, "permettra de continuer à réduire l'endettement du groupe", souligne un communiqué. La transaction reste soumise à l'approbation de la Commission de la concurrence indienne (CCI), ajoute le groupe.

Capacité annuelle de 5,15 millions de tonnes de ciment

"Comme annoncé en avril dernier, LafargeHolcim a obtenu l'autorisation de la CCI de fusionner", explique l'entreprise dans le document. Mais il avait alors été convenu que LafargeHolcim cède "un ensemble d'actifs, qui comprend la cimenterie de Sonadih et la station de broyage de Jojobera, dans l'est de l'Inde, actuellement opérées par Lafarge India".

Ces deux sites représentent une capacité annuelle de production de ciment de 5,15 millions de tonnes. Au total en Inde, LafargeHolcim a une capacité totale de production d'environ 68 millions de tonnes de ciment. La fusion de Lafarge et de son homologue suisse Holcim a été officialisée mi-juillet après 15 mois de préparatifs et de négociations.

L'opération doit permettre de dégager des synergies à hauteur de 1,5 milliard de francs suisses (1,4 milliard d'euros).

D. L. avec AFP