BFM Business

L'avion de chasse du futur d'Airbus et Dassault sera franco-allemand

Airbus et Dassault Aviation ont annoncé mercredi être parvenus à un accord de principe autour du développement du futur avion de combat franco-allemand.

Ce n’était qu’un bruit, c’est depuis ce matin une information officielle. A l’occasion du Salon aéronautique ILA de Berlin, Airbus et Dassault Aviation ont annoncé être parvenus à un accord de principe autour du développement du futur avion de combat franco-allemand, dont le principe avait été évoqué en 2017 par Paris et Berlin.

Airbus et Dassault ont "regroupé leurs forces pour le développement et la production du Système de combat aérien du futur européen (Scaf)" à l'horizon 2040, ont annoncé les deux groupes dans un communiqué commun.

Pour le moment, aucun détail de ce projet n'a été officiellement dévoilé. Françoise Parly, ministre des Armées, donnera des précisions sur ce projet demain lors d'une conférence qui se tiendra lors du salon de Berlin.

Ce futur avion de combat doit succéder à l'Eurofighter Typhoon et au Rafale. Le premier appareil est le fruit d'un consortium développé par le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Le second est conçu par le groupe Dassault.

Reste à savoir si ce nouvel avion de chasse sera piloté par un humain. En mars dernier, lors d'une visite chez Dassault Aviation à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), la ministre des Armées a annoncé la création de l'Agence de l'innovation de défense. Cette unité doit recruter 50 experts de l'intelligence artificielle pour développer des innovations pour l'aviation de combat du futur.

Pascal Samama avec AFP