BFM Business

Gaz: Total découvre un nouveau gisement au large des Îles Shetland

Le gisement se trouve en effet à proximité de l'usine de gaz de l'île Laggan-Tormore, à laquelle sont reliés quatre champs que le groupe exploite déjà

Le gisement se trouve en effet à proximité de l'usine de gaz de l'île Laggan-Tormore, à laquelle sont reliés quatre champs que le groupe exploite déjà - Andy Buchanan - AFP

Ce gisement aurait un volume de mille milliards de pieds cubes. La commercialisation se fera rapidement grâce à la proximité de l'usine de gaz de Laggan-Tormore.

Le groupe pétrolier et gazier Total a annoncé lundi la découverte d'un gisement de gaz "significatif" au large des Îles Shetland au nord de l'Écosse. "Cette découverte importante pourra être commercialisée rapidement et à bas coût en tirant parti des infrastructures existantes de Laggan-Tormore", s'est félicité Arnaud Breuillac, directeur général de l'exploration-production de Total, dans un communiqué.

Le gisement aurait un volume de mille milliards de pieds cubes. Il se situe à Glendronach, se trouve en effet à proximité de l'usine de gaz de l'île, à laquelle sont reliés quatre champs que le groupe exploite déjà, Tormore, Laggan, Glenlivet et Edradour. Glendronach se trouve d'ailleurs dans la même zone que ce dernier.

Le puits foré a traversé à environ 300 mètres de profondeur une colonne de gaz de 42 mètres dans un réservoir de haute qualité datant du crétacé inférieur, a détaillé le groupe.

Total possède une participation de 60% dans la nouvelle découverte, aux côtés de ses partenaires à 20% chacun, Ineos E&P UK Limited et SSE E&P UK Limited.

De bonnes nouvelles aussi pour le gisement de Birmanie

Total est présent au Royaume-Uni depuis plus de 50 ans et il y a produit au premier semestre 2018 171.000 barils équivalent pétrole, principalement depuis des champs marins.

Par ailleurs, le groupe s'est également réjoui de l'évolution de son puits gazier Shwe Yee Htun-2, au large de la Birmanie. L'appréciation positive de cette découverte permet de confirmer la viabilité commerciale du projet.

Shwe Yee Htun-2, dont le puits a été foré à 4.820 mètres, fait suite aux découvertes de Shwe Yee Htun-1 en 2016 et Pyi Thit-1 en 2017, et l'évaluation des ressources cumulées du bloc est désormais estimée entre 2 et 3 Tcf (trillions de pieds cubes).

"Cette nouvelle découverte constitue une étape clé vers le développement de nouvelles réserves de gaz dans une zone située à proximité de marchés régionaux en forte croissance", a commenté M. Breuillac.

Total, qui détient une participation de 40% sur le site, exploite depuis 1998 les blocs qui produisent la moitié de la consommation de gaz de la Birmanie.

C.C. avec AFP