BFM Business

Découvrez les premières images du taxi volant d'Uber qui transportera des passagers dès 2023

En 2023, les taxis volants d'Uber doivent devenir une réalité. Le groupe a présenté une maquette d'une cabine conçue avec le français Safran.

Uber a décidé de ne pas attendre l'ouverture du salon du Bourget, le 17 juin prochain, pour dévoiler son taxi volant. Développée avec le français Safran, une maquette de la cabine de l'appareil électrique à décollage vertical (eVTOL) a été présentée ce mardi 11 juin lors d'un événement organisé par le leader mondial des VTC à Washington.

Uber
Uber © Uber

Ce taxi volant est équipé de six moteurs. L'intérieur de l'appareil, très luxueux avec ses sièges en cuir, fait penser à un minibus. Il dispose de cinq places, une pour le pilote et quatre pour les passagers. Cette première version ne sera donc pas autonome.

La cabine est spacieuse et dispose d'un espace pour les valises. Mais, comme le précise Eric Allison, responsable de Uber Elevate, cette version est un concept qui sera amené à évoluer en fonction des partenaires qui fourniront des appareils.

Uber
Uber © Uber Elevate

Uber ne s'est pas contenté de cette maquette physique. La société a aussi créé des vidéos de vols en réalité virtuelle dont plusieurs qui permettent de prendre place à l'intérieur de l'appareil pendant un "trajet". Cette version animée, réalisé par Bipolar Sudio démarre avec l'embarquement sur un Skyport installé sur le toit d'un immeuble. Lors de son événement, Uber a également présenté plusieurs concepts d'aérodromes.

Uber
Uber © Uber

Il ne faudra pas attendre longtemps pour que les taxis volants d'Uber deviennent une réalité. Lors de cette présentation à Washington, Eric Allison a confirmé le calendrier du projet : "Nous commencerons à tester le service l'année prochaine pour une ouverture au public en 2023 à Dallas et à Los Angeles".

Hors des Etats-Unis, Uber a annoncé que finalement Melbourne (Australie) serait la ville pilote pour le lancement de ces services aériens. D'autres pays avaient été évoqués pour accueillir ces taxis volants, parmi lesquelles la France.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco