BFM Business

Dassault finalise le contrat des 24 Rafale du Qatar

-

- - Armée de l'air - AFP

Le contrat pour la vente de 24 Rafale au Qatar est effectif, a annoncé ce jeudi l'avionneur Dassault Aviation, ce qui consacre le deuxième succès à l'export de l'avion de combat français, après l'Egypte. "Le contrat portant sur l'acquisition de 24 Rafale par le Qatar est entré en vigueur ce jour", a annoncé Dassault Aviation dans un communiqué.

Le contrat, signé le 4 mai, "marque une nouvelle étape dans le partenariat stratégique associant le Qatar et la France", a-t-il ajouté. Il avait été paraphé à Doha en présence de l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, et du président de la République François Hollande.

Un 4ème contrat en 2016

"Dans un contexte géopolitique exigeant, le Qatar souhaite bénéficier des qualités du Rafale comme il a pu auparavant compter sur celles du Mirage F1, de l'Alpha Jet et du Mirage 2000", s'est félicité Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation dans le communiqué de Dassault. "Cette marque de confiance honore Dassault Aviation et les 500 entreprises françaises associées au programme Rafale", a-t-il ajouté.

Le Rafale a connu le succès à l'export cette année avec deux contrats pour 24 appareils chacun avec l'Egypte et le Qatar. L'Inde a par ailleurs annoncé par la voix de son Premier ministre, Narendra Modi, l'achat de 36 appareils "sur étagère" (sans transfert de technologie) lors de sa visite à Paris en avril dernier, mais le contrat doit encore être signé.

Eric Trappier a assuré début novembre que l'appareil "se rapproche" de son premier contrat en Inde, et estimé qu'un quatrième contrat à l'export du Rafale pourrait être engrangé l'année prochaine. "Je pense qu'il y aura un quatrième contrat qui se matérialisera l'année prochaine", a-t-il dit en prévenant toutefois que "rien n'est acquis tant que c'est pas signé."

N.G. avec AFP