BFM Business

Cet avion 100% électrique reçoit le premier "permis de voler" en Europe

L'agence européenne de la sécurité aérienne a certifié, un avion entièrement électrique pour la première fois. Cet avion biplace a été conçu par la société slovène Pipistrel Aircraft. Il est destiné principalement à la formation des pilotes.

Alors que nombre de petites sociétés et start-up aéronautiques sont mobilisées pour mettre au point un avion 100% électrique, c'est un avionneur slovène qui a franchi une étape décisive. Pour la première fois en Europe, un avion 100% électrique conçu et fabriqué par Pipistrel Airfraft, embarquant des batteries, a été certifié "bon pour le service" par l'agence européenne de la sécurité aérienne (EASA). Cette certification est un palier important franchi dans la mise au point d’un aéronef offrant zéro émission de carbone sur le plan environnemental. 

"C'est le premier avion électrique que l'EASA ait certifié, mais ce ne sera certainement pas le dernier", s'est réjoui Patrick Ky, le directeur exécutif de l'EASA, Véritable permis de voler, la certification constitue un sésame incontournable avant l'entrée en service d'un nouvel avion.

L'avion embarque deux packs de batteries connectés

L'appareil fabriqué par l'entreprise slovène, le Velis Electro, est un avion biplace destiné principalement à la formation des pilotes, a indiqué l'EASA. Pipistrel est un avionneur originaire de Slovénie, spécialisé dans les petits avions économes en énergie.

"Il est plus silencieux que les autres avions et ne produit aucun gaz de combustion", a souligné le PDG de la société Ivo Boscarol, l'avion électrique slovène affichant un niveau de bruit de 60 décibels.

-
- © La puissance de l'avion électrique est fournie par deux systèmes de batteries distincts situés dans le nez de l'avion et à l'arrière-Pipistrel Aircraft

Sa puissance est fournie par un système de batteries développé en interne, refroidi par liquide. Deux batteries (cf illustration ci-dessus) sont connectées en parallèle dont l'une est située dans le nez de l'avion et la seconde derrière la cabine pour garantir la redondance de la source d'alimentation.

L'avion est propulsé "par le premier moteur électrique certifié, le E-811-268MVLC", selon l'agence européenne, qui ajoute que la certification, délivrée le 18 mai dernier, a été obtenue "en moins de trois ans".

Le projet de certification s'est déroulé en deux volets, a précisé l'EASA: "tout d'abord les activités de certification typiques liées à l'avion et en parallèle un programme coordonné d'essais en vol".

31 exemplaires vont être livrés en 2020

"Cela donne de l'optimisme, également aux autres concepteurs d'avions électriques, quant à la possibilité d'obtenir la certification de ce type des moteurs et des avions électriques", a estimé Ivo Boscarol. Selon lui, cette certification "est le premier pas vers l'utilisation commerciale d'avions électriques".

L'avionneur a prévu de fournir les 31 premiers Velis Electro à des clients dans 7 pays différents en 2020 dont des écoles de pilotage.

Frédéric Bergé