BFM Eco

Alstom gagne en Allemagne un gros contrat de 27 trains à hydrogène

Alstom a développé Coradia iLint, train de voyageurs alimenté par une pile à hydrogène produisant de l’énergie électrique pour la traction.

Alstom a développé Coradia iLint, train de voyageurs alimenté par une pile à hydrogène produisant de l’énergie électrique pour la traction. - René Frampe-Alstom

Le constructeur ferroviaire français a remporté un contrat de 360 millions d'euros pour fournir 27 trains à hydrogène destinés à la région de Francfort. Ils remplaceront des rames diesel sur quatre lignes régionales à partir de 2022.

Alstom a gagné en Allemagne un appel d’offres pour 27 trains alimentés par une pile à combustible qui produit l'énergie électrique pour la traction. Ses véhicules de type Coradia iLint (160 places assises par voiture) ont été choisis par Fahma, une filiale de l'autorité régionale des transports de la région de Francfort, Rhein-Main Verkehrsverbund (RMV), chargée de la gestion du matériel roulant. Les trains à hydrogène émettent en roulant uniquement de la vapeur d'eau et de l'eau condensée.

Outre les trains, la commande allemande comprend également la fourniture d’hydrogène, la maintenance et la mise à disposition de capacités de réserve pour les 25 prochaines années. Alstom propose la fourniture d’hydrogène en coopération avec Infraserv GmbH & Co. Höchst KG, la station de ravitaillement en hydrogène étant située dans les locaux du parc industriel de Höchst. En tout le contrat sur 25 ans représente 500 millions d'euros dont 360 millions reviendront à Alstom.

Le ravitaillement en hydrogène se fera dans un parc industriel

Les nouveaux trains à pile à combustible remplaceront les trains diesel existants sur quatre lignes régionales. "Les trains à pile à combustible offrent de nombreux avantages pour les itinéraires qui n’ont pas encore été électrifiés", explique Ulrich Krebs, vice-président du Conseil de surveillance de RMV, ajoutant, "les banlieusards auront plus d’espace dans les trains et leur trajet sera plus silencieux, parce que le moteur électrique est moins bruyant."

Les deux premiers trains à hydrogène au monde sont déjà en service commercial régulier sur le réseau Elbe-Weser en Basse-Saxe depuis septembre 2018. L’autorité locale des transports de Basse-Saxe (Landesnahverkehrsgesellschaft Niedersachsen, LNVG) exploitera 14 trains Coradia iLint sur cette ligne dès 2021.

Frédéric Bergé