BFM Business

Iliad: l'Italie compense la perte d'abonnés Free en France

L'opérateur "Iliad" a séduit plus de 2,23 millions d'abonnés en seulement 4 mois en Italie.

L'opérateur "Iliad" a séduit plus de 2,23 millions d'abonnés en seulement 4 mois en Italie. - MARCO BERTORELLO / AFP

Si Iliad parvient à afficher un chiffre d'affaires en hausse au 3e trimestre, c'est grâce aux plus de 2,23 millions d'abonnés conquis en Italie en seulement 4 mois. En France en revanche, l'hémorragie continue tant dans le mobile que dans le fixe. Et la nouvelle Freebox se fait toujours attendre.

Depuis le début de l'année Free perd des abonnés. La tendance ne se dément pas au troisième trimestre même si l'hémorragie est un peu moins forte : 14 000 clients perdus dans le fixe et 90 000 dans le mobile, malgré une refonte de ses offres.

Le groupe, dont le cours de bourse a fondu de moitié depuis le début de l'année, met en cause l'intensité des promotions chez ses concurrents et insiste sur le fait qu'il perd des abonnés à 0 ou 2 euros dans le mobile mais qu'il en recrute sur ses forfaits les plus chers.

Au total, Free revendique désormais 13,53 millions d'abonnés sur le mobile, dont 7,74 millions pour l'offre à 15-20 euros, et 6,46 millions d'abonnés sur le fixe, dont 835 000 sur la fibre jusqu'au domicile (FttH), en hausse de 100 000 recrutements.

Dans l'attente de la nouvelle Freebox

Pour le fixe, le revenu moyen par abonné (ARPU) est en baisse de 1,8 euro sur un an, passant de 33,9 euros au 30 septembre 2017 à 32,1 euros à la même date cette année. Free souffre du retard de lancement de sa nouvelle Freebox. Une présentation devrait avoir lieu le 20 novembre prochain et Thomas Reynaud, le directeur général, même s'il refuse toujours de confirmer la date, promet que "la box sera au pied du sapin".

La conséquence en tous cas de ce trou d'air est visible sur le chiffre d'affaires dans l'Hexagone, qui recule de 0,8% sur les neuf premiers mois de l'année, à 3,58 milliards d'euros, et même de 2,1% sur le troisième trimestre, à 1,19 milliard d'euros.

Si les ventes du groupe Iliad, dans son ensemble, parviennent à rester en hausse, c'est donc bien grâce aux performances en Italie. Quatre mois après son irruption sur le marché du mobile, l'opérateur y a séduit plus de 2,23 millions d'abonnés. Une performance d'autant plus notable qu'Iliad y a progressivement augmenté ses tarifs depuis son lancement.

La rédaction avec agences