BFM Business

Il faut "faire en sorte que les entreprises passent ce cap" affirme Agnès Pannier-Runacher

La Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie a répondu aux questions de BFM Business, ce mardi soir. L'occasion de revenir sur le plan d'action de 45 milliards d'euros annoncé par Bruno Le Maire plus tôt dans la journée.

Sauver les entreprises ! C'est le message martelé par le gouvernement, qui a annoncé un plan de 45 milliards d'euros pour éviter les faillites. "Il faut à la fois gérer cette crise sanitaire mais aussi préparer le redémarrage de l'économie" explique Agnès Pannier-Runacher, la Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie sur BFM Business. Revenant sur le plan du gouvernement, elle assure : "C'est un plan massif. L'objectif, c'est de faire en sorte que les entreprises passent ce cap" souligne-t-elle.

"Il y a des entreprises qui souffrent et c'est pour cela que nous sommes au rendez-vous" poursuit-elle. "Nous n'aurons pas peur, à un moment, de prendre des décisions" et notamment des prises de participation dans les entreprises en difficulté. "Il n'est pas question de casser notre appareil de production" martèle la Secrétaire d'Etat.

Si elle n'a pas évoqué les cibles éventuelles, certaines entreprises comme Air France sont particulièrement fragiles. Sur France 2, le Premier ministre Edouard Philippe a d'ailleurs souligné que l'Etat était prêt à "prendre ses responsabilités en tant qu'actionnaire" de la compagnie aérienne.

Thomas Leroy