BFM Business

GREENTECH : la technologie au service de la beauté et de la naturalité

GREENTECH

GREENTECH - Adobe Stock

GREENTECH est un pionnier de la biotechnologie végétale. A l’heure où les consommatrices de cosmétique ne jurent que par les ingrédients d'origine naturelle, la transparence sur la composition et l’écoresponsabilité des produits, c’est un nouveau paradigme qui réconcilie science et naturalité.

Phénomène de mode ou lame de fond ? La réponse avec Jean-Yves Berthon, président de cette entreprise qui conçoit pour la cosmétique, la pharmacie et la nutraceutique, des ingrédients actifs de haute technologie, issus des mondes végétaux, marins et microbiens.

En quoi la biotechnologie fait-elle sens dans l’époque actuelle ?

Pour commencer, la biotechnologie adopte une démarche d’exploitation durable et bénéfique pour l’Homme. Elle réinvente la manière dont nous consommons, en travaillant sur des organismes vivants, et en utilisant uniquement des ressources naturelles.

Chez GREENTECH, nous réconcilions nature, science et technologie, en développant des microbiotes bénéfiques à l’homme, dans des domaines aussi larges que l’agroécologie, la nutrition, la beauté, la santé et l’environnement.

Par ailleurs, nous utilisons des procédés de biomimétisme, afin de reproduire des phénomènes à l’efficacité prouvée dans la nature. Dans le contexte actuel, ces procédés font de plus en plus sens, car ils permettent de consommer durablement et donc de préserver l’avenir.

Son application dans l’univers de la beauté révolutionne-t-elle le secteur ?

La démarche d’utilisation d’ingrédients naturels est une tendance de fond dans la cosmétique, qui a été le premier secteur à abandonner les tests sur les animaux, ou encore à interdire l’utilisation de parabènes. En plus d’avoir prouvé son efficacité au fil temps, cette démarche permet de réduire les effets secondaires et les risques d’irritation.

Mais le phénomène s’est beaucoup accéléré ces 25 dernières années et le secteur doit en effet se réinventer. Nos solutions accompagnent ses acteurs de façon globale dans leurs besoins de transformation, avec l’apport constant de nouveautés, permettant d’élaborer des produits qualitatifs, efficaces et dans l’air du temps.

Comment appliquez-vous votre démarché R&D à vos activités et qui sont vos partenaires et clients ?

Nous travaillons avec des entreprises du monde entier, aussi bien grandes marques que start-up, sur des problématiques très variées.

En complément de notre activité historique, nous avons créé en 2000 l’entreprise BIOVITIS, qui commercialise des micro-organismes et dérivés microbiens. La structure travaille en amont et en aval pour le domaine des cosmétiques.

Cette société a été récemment renommée GREENCELL, afin de mieux s’intégrer dans l’identité du groupe, notamment composé de GREENTECH et GREENSEA.

GREENCELL vient de lancer la marque GREENALVIA, qui répond à l’ambition de nous affirmer dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement.

Par ailleurs, nous sommes toujours à la pointe de la technologie et nos équipes de chercheurs sont en veille constante et suivent les publications scientifiques du secteur. Mais leur expertise passe toutefois par des rencontres et des collaborations avec des universités et confrères du monde entier.

Enfin, nous développons des liens très étroits avec nos fournisseurs de matières premières, avec lesquels nous avons créé de réels liens d’amitié au cours des années. Ils nous font régulièrement part de nouvelles découvertes et nous avançons avec eux dans un climat de confiance et une réelle logique de partenariat.

LinkedIn

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCP. La rédaction de BFM Business n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec SCP