BFM Business

Un tiers des Français peine à payer sa facture d’énergie

Moins d'un Français sur deux a déjà effectué des travaux pour diminuer la consommation d'énergie de son logement.

Moins d'un Français sur deux a déjà effectué des travaux pour diminuer la consommation d'énergie de son logement. - -

Le budget alloué à l'énergie a augmenté pour plus d'un ménage sur deux au cours de ces trois dernières années selon une enquête de 60 millions de consommateurs. Un tiers des Français a des difficultés à payer ses factures.

Un tiers des Français a connu des difficultés à payer les factures d'électricité et de gaz au cours de ces trois dernières années, selon une étude pour 60 millions de consommateurs parue ce jeudi 24 octobre. Sans surprise, ce problème touche plus particulièrement les locataires et les foyers avec moins de 1.500 euros.

Ces derniers sont aussi souvent les plus mal informés de leurs droits: 58% des foyers les plus modestes n’ont pas entendu parler des tarifs sociaux énergie. Ces mesures, qui concernent près de 4 millions de ménages à faibles revenus, permettent d’obtenir une réduction sur les factures d’électricité et de gaz.

De plus en plus d'économies d'énergie...

De manière générale, plus d’un Français sur deux pense que son budget alloué à l’énergie a "beaucoup augmenté" au cours des trois dernières années.

Neuf Français sur dix déclarent faire attention à leur consommation d’énergie, particulièrement lorsqu’ils habitent des logements anciens. Mais la préoccupation environnementale n’est pas la principale motivation pour surveiller sa consommation d’énergie: 94% le font dans un but financier.

Parmi les mesures possibles pour réduire la facture, seuls 6% des sondés ont déclaré avoir changé de fournisseur d’énergie. Dans l’ensemble, les ménages prennent plutôt des mesures traditionnelles: éteindre les lampes en quittant une pièce, privilégier les ampoules basse consommation, prendre des douches au lieu de bains, etc…

De plus, les Français font de plus en plus attention à la consommation énergétique lors de l’achat d’appareils électroménager. Un tiers d’entre eux se dit même prêt à payer 10% plus chère pour un équipement le moins énergivore possible.

... mais peu de travaux résidentiels

Côté logement par contre, seules 43% des personnes interrogées ont déjà effectué des travaux d'économie d'énergie pour diminuer leur consommation. Il s’agit le plus souvent de changements de fenêtres ou des appareils de chauffage.

Pour l’essentiel, ces chantiers sont souvent réalisés dans les foyers aisés et dans ceux vivant en logement ancien, et la moitié d’entre eux ont bénéficié d’une aide fiscale de l’Etat. Le montant de cette aide publique dépassait 2.000 euros dans un cas sur cinq. Mais deux tiers des ménages auraient effectué ces travaux même sans aide financière.

>> La transition énergétique est-elle une opportunité pour l'économie? Venez voter pour notre sondage.

Audrey Dufour