BFM Business

Toujours plus de véhicules verts pour DHL

DHL vient de déployer deux nouveaux Colibus, utilitaires électriques en région parisienne. Le groupe s'engage à diminuer ses émissions de CO2 de 30% d’ici 2020.

DHL vient de déployer deux nouveaux Colibus, utilitaires électriques en région parisienne. Le groupe s'engage à diminuer ses émissions de CO2 de 30% d’ici 2020. - DHLExpress

DHL Express distribue aujourd’hui plus de 300.000 colis en France. Le groupe a opté pour des solutions écologiques, avec un important coup d'accélerateur cette année.

Il y a quelques jours, deux nouveaux véhicules électriques ont commencé leur tournée en région parisienne pour DHL Express. Le nom de cet utilitaire: le Colibus. Il est développé par une société française basée à Auch, Univers Ve Helem.

Compact et silencieux, cet utilitaire permet de se garer en double file sans gêner la circulation, tout en offrant deux fois plus de capacité qu'une grosse camionnette: 8 m3. Il affiche une autonomie de 120 kilomètres pour une vitesse maximale de 80 km/h. La grande force de ce véhicule "Made in France": un châssis sur nid d'abeille qui peut supporter jusqu'à 20 tonnes de charges.

Un premier Colibus avait été intégré l'an dernier à la flotte bordelaise. Il répond parfaitement au cahier des charges de la Charte de la ville de Paris, en faveur d'une logistique durable signée en septembre 2013 par DHL Express. Il s'agit de contribuer aux 25% de réduction de gaz à effet de serre annoncés dans le Plan Climat Énergie de Paris.

Des émissions de CO2 réduites de 30%

D'une dizaine de nouveaux utilitaires électriques, DHL compte passer à une trentaine d'ici la fin de l'année. Pour atteindre 50% des livraisons en véhicules propres d’ici 2017. Dans sa flotte, également des Renault ZE pour ses livraisons sur Paris. Le groupe utilise des véhicules verts dans la capitale mais aussi à Orléans, Bordeaux, Montpellier, La Rochelle, Nice, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Nantes.

La ville de Marseille sera également bientôt concernée par les livraisons vertes puisque DHL Express va utiliser des triporteurs pour livrer en centre-ville. Le groupe s'est engagé à diminuer ses émissions de CO2 de 30% d’ici 2020, dans le cadre de son programme GoGreen. DHL Express France forme notamment ses chauffeurs à l’éco-conduite. En levant le pied dans son Colibus, non seulement le chauffeur freine, mais il recharge aussi son véhicule.

Bientôt l'hydrogène

Michel Akavi, PDG de DHL Express France, souligne cet engagement : "En France, nous sommes des pionniers dans ce domaine. Nous avons été les premiers du secteur à utiliser des triporteurs pour livrer nos clients. Récemment, nous avons débuté une expérience pilote en Rhône-Alpes avec un véhicule hybride, combinant électricité et hydrogène."

Le nom du projet: HyWay. C'est sur le Kangoo ZE, devenu Kangoo ZE H2, que cette approche est actuellement développée par Symbio FCell. Ce dernier prévoit de livrer 1.000 exemplaires de son Kangoo ZE-H2 en 2016. DHL est l'une des entreprises à tester le concept.

Nathalie Croisé