BFM Business

Total rachète les activités GNL d'Engie

Total a déboursé 1,49 milliard d'euros

Total a déboursé 1,49 milliard d'euros - Kenzo Tribouillard - AFP

Le groupe français va débourser 1,49 milliard de dollars pour s'approprier ces activités.

Le groupe français Total a annoncé mercredi le rachat auprès de son compatriote Engie de ses activités amont (liquéfaction, transport maritime, négoce...) dans le gaz naturel liquéfié (GNL), pour une valeur d'entreprise de 1,49 milliard de dollars.

Total pourrait verser jusqu'à 550 millions de dollars supplémentaires en cas d'amélioration des marchés ces prochaines années, précise-t-il dans un communiqué.

Engie évoque de son côté dans un communiqué distinct une "offre ferme et irrévocable de Total". Elle porte sur les activités de liquéfaction, transport maritime, négoce international de gros de GNL ainsi que des réservations de capacités dans les terminaux de regazéification en Europe.

Engie poursuit sa transformation

Pour l'ex-GDF Suez, c'est une manière de poursuivre sa mue. Engie souhaite en effet se concentrer sur des activités régulées ou celles bénéficiant de contrats de vente à long terme, moins risquées, et se développer dans les énergies renouvelables et les services énergétiques.

Total se renforce de son côté dans le gaz - une activité stratégique - et devient par l'occasion le N°2 mondial du GNL, derrière l'anglo-néerlandais Shell.

Cette transaction "donne l'opportunité à Total d'accélérer le déploiement de sa stratégie intégrée sur la chaîne gazière, sur un marché du GNL offrant une forte croissance de l'ordre de 5% à 6% par an", a commenté son PDG Patrick Pouyanné.

Sa finalisation est attendue à la mi 2018, indique Total.

J.M. avec AFP