BFM Business

Sommet de Paris sur le climat: les entreprises multiplient les initiatives

Le One Planet Summit a lieu ce mardi

Le One Planet Summit a lieu ce mardi - Ludovic Marin - AFP

90 entreprises ont signé un engagement pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Axa va accélérer sa sortie progressive du charbon. Des investisseurs institutionnels plaident pour que les grands groupes diminuent leurs rejets de gaz à effet de serre.

Deux ans jour pour jour après la COP21, le sommet sur le climat organisé à Paris ce lundi est l'occasion pour les chefs d'État et de gouvernement de donner un sérieux coup d'accélérateur à la lutte contre le réchauffement climatique.

L'occasion pour nombre d'entreprise de surfer sur l'événement pour affirmer leurs engagements ou souligner leurs efforts. Ce mardi, Axa a ainsi annoncé une accélération de sa sortie progressive de l'industrie du charbon, prévoyant de réduire de 2,5 milliards d'euros ses investissements dans le secteur. Il faut dire que le groupe a régulièrement fait l'objet de critiques de la part d'ONG sur son manque d'engagement en la matière. Axa rejoint d'autres acteurs de la finance, comme BNP Paribas ou encore Natixis qui eux aussi ont décidé de limiter fortement les financements liés à l'industrie du charbon. CNP Assurances pour sa part annoncé la semaine dernière 5 milliards d'euros d'investissements en plus dans la transition énergétique et écologique.

90 entreprises françaises s'engagent

200 investisseurs institutionnels ont de leur côté lancé une initiative appelé "Climate Action 100+". Il s'agit de mettre la pression sur une centaine d'entreprises parmi les plus émettrices de gaz à effet de serre, pour qu'elles adaptent leur modèle à la lutte contre le réchauffement climatique. Ces investisseurs représentent pas moins de 22.000 milliards d'euros sous gestion. Parmi eux on trouve HSBC, le plus grand fonds de pension américain CalPERS, BNP Paribas, la Caisse des Dépôts ou encore Aegon. Ils proposent d'accompagner dans leurs efforts des entreprises comme Coal India, Gazprom, Exxon Mobil, China Petroleum & Chemical Corp, Airbus, Ford ou encore BP.

Lundi, 50 entreprises françaises ont, elles, pris des engagements pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serres rejoignant les 39 grands groupes qui avaient déjà pris ce type d'initiative à l'occasion de la COP21. Des groupes importants comme Air Liquide, ArcelorMittal, Bouygues, LVMH, PSA ou Renault, ont ainsi rejoint les 39 signataires à l'origine de cette initiative, comme Solvay, Schneider Electric, Accor, LVMH, Total, Sanofi ou L'Oréal.

J.M. avec AFP