BFM Business

Solaire: la Chine ouvre une enquête sur les importations venues de l'UE

BFM Business

La Chine a ouvert jeudi une enquête pour déterminer si les produits de la filière solaire qu'elle achète à l'Union européenne bénéficient de subventions indues ou sont vendus à perte.

La décision chinoise fait suite à l'ouverture début septembre d'une enquête anti-dumping par Bruxelles sur les panneaux solaires et cellules photovoltaïques en provenance de Chine, à la demande de EU ProSun, un groupement d'industriels européens de la filière.

L'enquête chinoise devra déterminer si les entreprises européennes ont vendu du polysilicium, un matériau indispensable à la fabrication des cellules photovoltaïques, à des prix artificiellement bas sur le marché chinois, selon un communiqué du ministère du Commerce.

Les subventions européennes à la filière solaire feront aussi l'objet d'une enquête, selon le ministère, qui veut évaluer d'éventuels préjudices aux sociétés chinoises afin "de parvenir à une décision de justice équitable, en accord avec la loi".

Pékin avait estimé en septembre que d'éventuelles barrières imposées aux fabricants chinois à la suite de l'enquête européenne, qui doit durer 15 mois, nuiraient aux deux parties ainsi qu'au développement des énergies propres.

AFP