BFM Business

Quand les émissions de méthanes servent à fabriquer du plastique

A Los Angeles, une entreprise transforme les émissions de méthane en plastique. Le tout en présentant un bilan de carbone négatif.

A Los Angeles, une entreprise transforme les émissions de méthane en plastique. Le tout en présentant un bilan de carbone négatif. - Patrik Stollarz - AFP

La fabrication de plastique consomme 4% du pétrole produit dans le monde. L'entreprise californienne Newlight Technologies utilise, elle, le méthane présent dans l’atmosphère.

Mark Herrema, le fondateur de Newlight Technologies, répond à la préoccupation de la majorité des industriels : diminuer les émissions de gaz à effet de serre lors de la fabrication de produits de consommation. L’entreprise capture l’air présent à proximité des fermes, usines de traitement de l’eau, décharges et installations d’énergie, particulièrement chargé en carbone. Et le transforme ainsi en plastique.

Le méthane comme ressource

La fabrication de plastique consomme 4% du pétrole produit dans le monde. Newlight Technologies utilise le méthane comme ressource de fabrication. Le gaz est transformé, grâce à la biocatalyse, en un polymère liquide qui peut être changé en plastique.

De plus, l'entreprise a mis en place Aircarbone, une technologie capable de capturer le carbone présent dans l’air. Un processus qui plait puisque Dell a fait appel à Newlight pour un projet pilote avec Newlight pour fabriquer intégralement les housses de protections de ses ordinateurs portables aux Etats-Unis à partir d’Aircarbone. 

K.F