BFM Business

Paris se mobilise pour la COP21

La France présidera la 21ème Conférence des Parties (COP21) de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique.

La France présidera la 21ème Conférence des Parties (COP21) de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique. - Thomas Sanson - AFP

Pour donner plus d’ampleur à la conférence sur le Climat prévue pour la fin de l'année, Paris lance un appel à manifestationsd’intérêt. Une réunion  d’information aura lieu le 12 janvier à l’Hôtel de Ville.

A la fin de l’année se tiendra à Paris la conférence sur le Climat. La capitale en appelle aux entreprises, associations, universitaires et laboratoires français et internationaux afin "d’atteindre les objectifs ambitieux du Plan Climat Energie", déclare Célia Blauel maire adjointe de Paris à l’environnement, au développement durable, à l’eau, aux canaux et au plan climat énergie territorial.

"Avec mon collègue Jean-Louis Missika […] nous encourageons ainsi les entreprises et les associations à imaginer de nouvelles solutions génératrices d’emplois et créatrices d’une ville durable". Une réunion d’information aura lieu lundi prochain, le 12 janvier, à l’Hôtel de Ville de Paris.

Paris veut montrer l’exemple

"Nous prévoyons d’organiser des événements montrant que Paris agit depuis de nombreuses années pour le climat à travers des réalisations concrètes qui participent à la construction d’une ville durable et dont les bénéfices sont nombreux pour les Parisiennes et Parisiens: amélioration de la santé par la réduction de la pollution de l'air et par l'amélioration de la qualité de l’alimentation, réduction des factures d'énergies des locataires ou encore création d’emplois non délocalisable ".

L’année 2015 sera donc rythmée par des évènements liés au climat "avec un temps fort du 20 novembre au 13 décembre pendant la conférence internationale sur le climat ".

Les participants exposeront dans " des lieux phares " comme le Canal de l’Ourcq, les berges de la Seine, le bassin de la Villette et le parvis de l’Hôtel de ville pour une meilleure visibilité.

A travers le Plan Climat adopté en 2007, Paris s’est fixé "comme objectifs de réduire de 25 % les émissions de gaz à effet de serre et les consommations énergétique d’ici 2020, tout en développant les énergies renouvelables et récupération ". Pour atteindre ces objectifs ambitieux Paris a mis en place des politiques publiques innovantes. " En cette fin d’année 2014, j’ai obtenu que les bâtiments de la Ville soient approvisionnés par une électricité à 100% d’origine renouvelables", confie Célia Blauel.

Paris veut mobiliser la France

"Des temps forts avec les villes et les gouvernements locaux seront aussi prévus afin de montrer que leur rôle dans la lutte contre le changement climatique est essentiel " affirme Célia Blauel.

Famille à Energie Positive, projet luttant contre le réchauffement climatique, pourrait se mobiliser. Elle mène des actions concrètes auprès des citoyens. Chaque foyer relève le défi d’économiser 8 % d’énergie par rapport à leur consommation de l’an passé durant 5 mois. Les participants économisent en moyenne 160 euros sur leur facture. Tournefeuille est la seconde ville de France impliquée dans le défi Famille à Energie Positive. Ce défi a permis à 77 familles entre 2013-2014 d’économiser de l’énergie. L’accent est mis "sur des familles fragilisées par la précarité énergétique " déclare Isabelle Meiffren conseillère régionale du Midi-Pyrénées et maire adjointe de Tournefeuille- Développement durable et transition écologique. En 2015, une quarantaine de familles participeront au défi à Tournefeuille.

A Paris, la Famille à Energie Positive est soutenue "puisque c’est l’Agence Parisienne du Climat qui pilote sur Paris et de nombreuses mairies d’arrondissements sont impliquées pour mobiliser les habitants et les inviter à s’engager ", affirme Célia Blauel.

Dans la région parisienne "depuis 4 ans, 137 familles se sont pris au jeu et ont économisé 200 euros en moyenne. Ce qui fait une économie moyenne de 18 % uniquement avec des éco-gestes "déclare l’Agence Parisienne du Climat. Mais ce "dispositif de mobilisation citoyenne ne rentre pas en tant que tel dans les critères de l’appel à projet " Démonstrateurs de solutions COP21 sur l’espace public parisien ". En revanche, l’agence parisienne du Climat mobilise ses 85 adhérents pour y répondre. 

Khadria Fouad-Djama