BFM Business

Net recul de la consommation mondiale d'or

BFM Business

La consommation mondiale d'or a reculé de 11% au troisième trimestre sur un an, pénalisée notamment par le ralentissement économique de la Chine, deuxième plus gros marché mondial, a indiqué jeudi le Conseil mondial de l'or (CMO).

Sur les trois mois de juillet à septembre, la demande mondiale d'or s'est s'établie à 1085 tonnes - pour une valeur de 57,60 milliards de dollars -, bien moins que le niveau record de 1223 tonnes du troisième trimestre 2011, selon le CMO, fédération réunissant les grands groupes aurifères de la planète.

En revanche, elle s'est quelque peu ressaisie par rapport au niveau de 982 tonnes du deuxième trimestre de cette année, son plus bas depuis deux ans.

Le marché a été affecté au troisième trimestre par la contre-performance de la Chine, dont la demande a fléchi de 8% sur un an à 176,8 tonnes, essentiellement en raison d'un recul dans le secteur de la joaillerie (-6%) "résultant d'un assombrissement du moral des acheteurs face au ralentissement économique" du géant asiatique, a souligné le CMO dans son rapport.

De son côté, l'Inde, premier pays consommateur d'or devant la Chine, a vu sa demande rebondir de 9%, à 223,1 tonnes, portée par une progression de 7% des achats de bijoux à l'orée de la saison des mariages et des fêtes traditionnelles.

A l'échelle de la planète, la demande de joaillerie s'est inclinée de 2% sur un an à 449 tonnes, et celle d'investissement (achats de lingot et de médaille, ou via des produits financiers) de 16% à 430 tonnes.

Diane Lacaze