BFM Business

Mitsubishi, un géant de l'énergie qui lorgne Alstom

Mitsubishi est un concurrent de poids pour GE.

Mitsubishi est un concurrent de poids pour GE. - -

Mitsubishi et Siemens devraient déposer une offre commune avant le 16 juin dans le dossier Alstom. Le japonais est un poids lourd dans le domaine de l'énergie.

Dans le dossier Alstom, onattend désormais que l'offre concurrente à General Electric soit déposée officiellement. Ce devrait être au plus tard lundi 16 juin.

Le japonais Mitsubishi s'est invité dans le dossier en fin de semaine. C'est lui qui est en première ligne, face à Siemens. Dans cette offre concurrente, le japonais est d'ailleurs loin d'être un "faire-valoir" dans le monde de l'énergie.

On connaît Mitsubishi notamment pour ses voitures. Mais ce qui est l'un des plus grands conglomérats japonais est présent dans de nombreux autres secteurs comme la banque, la chimie, les composants électroniques ou la photo avec Nikkon.

Il affiche aussi clairement ses ambitions dans l'énergie. Cela a même représenté 37% de son chiffre d'affaire l'an dernier.

Série d'alliances

Dans ce secteur, Mitsubishi, comme Siemens, n'entend clairement pas se laisser distancer par le géant américain General Electric.

Il a ainsi lancé depuis quelques années toute une série d'alliances, dans tous les métiers à travers le monde pour rattraper son retard.

En février dernier, il a ainsi lancé une grande co-entreprise avec son compatriote Hitachi dans les centrales thermiques. Le japonais est le troisième acteur mondial dans les centrales à gaz et possède de solides positions dans le secteur de l'hydroélectricité.

Dans le nucléaire, il est associé à Areva pour construire le réacteur de moyenne puissance Atmea. Il a été retenu dans le cadre d'un projet en Turquie. Il est aussi associé au danois Vestas dans l'éolien en mer.

Bref, c'est peut-être l'invité surprise dans ce dossier Alstom, mais incontestablement un acteur d'avenir dans le domaine de l'énergie.

Guillaume Paul