BFM Business

McDonald's épinglé par une ONG pour sa gestion des déchets

L'ONG Zero Waste France souhaite que Mc Donald's soit plus transparent, opte pour de la vaisselle réutilisable et généralise le tri des emballages dans ses restaurants. (image d'illustration)

L'ONG Zero Waste France souhaite que Mc Donald's soit plus transparent, opte pour de la vaisselle réutilisable et généralise le tri des emballages dans ses restaurants. (image d'illustration) - Mychèle Daniau - AFP

Dans un rapport publié ce mardi, l'ONG Zero Waste France dresse un état des lieux de la politique de gestion des déchets de McDonald's France. Verdict: insuffisant.

La production "très importante" de déchets de McDonald's France pointée du doigt. Dans son dernier rapport, Zero Waste pointe la "responsabilité" de McDonald's France, principale chaîne de restauration rapide avec plus de 1400 lieux de vente dans l'Hexagone, "un secteur en plein développement mais dont le modèle repose pour l'heure sur une production très importante des déchets d'emballage". À partir de "chiffres parcellaires", l'association a dressé un état des lieux de la politique de gestion des déchets de McDonald's France.

Premier reproche adressé à l'enseigne: son manque de transparence, par exemple sur les quantités d'emballages utilisés par les restaurants et sur le nombre de restaurants pratiquant du tri sélectif classique, voir du tri des déchets organiques (biodéchets).

"La quantité totale de déchets est en augmentation" 

"Depuis 2016, les acteurs produisant plus de dix tonnes de biodéchets par an ont l'obligation de les trier et de les valoriser, mais McDonald's ne publie pas d'information sur ses restaurants et entretient le flou à ce sujet" souligne Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France.

L'association estime que "la quantité totale de déchets produits est en augmentation" entre 2013 et 2015 "à rebours des messages de communication affichés par la société et des objectifs de réduction des déchets nationaux et européens".

Autres griefs: la baisse de la part des fibres recyclées dans les emballages en carton entre 2011 et 2015, un taux de recyclage global faible (25%), une lutte insuffisante contre l'abandon des emballages à proximité des restaurants et contre le gaspillage lors de la gestion des commandes.

L'enseigne assure que le tri sélectif se déploie dans ses restaurants

McDonald's n'a pas commenté ces critiques mais indique que ses restaurants "trient et recyclent les cartons de livraisons et les huiles usagées" qui servent de biocarburant. L'enseigne a aussi assuré que le tri sélectif se déployait "progressivement" et que 500 restaurants luttaient contre "les emballages abandonnés en partenariat avec les collectivités".

"McDonald's France met en avant le recyclage des huiles de fritures, mais c'est une obligation légale, pour le reste, ils traînent les pieds, alors qu'ils font beaucoup mieux dans d'autres pays" comme l'Allemagne, l'Autriche ou les Pays-Bas, estime Flore Berlingen. Parmi les mesures recommandées, l'ONG souligne aussi la nécessité de former les salariés aux enjeux de la réduction des déchets.

A.M. avec AFP