BFM Business

Les réserves britanniques de gaz de schiste largement revues à la hausse

Le gaz de schiste britannique intéresse Total.

Le gaz de schiste britannique intéresse Total. - -

37.630 milliards de mètres cubes de réserves seraient disponibles dans les roches du Nord de l'Angleterre, selon une étude parue ce jeudi 27 juin. Un chiffre très au-dessus des 1.500 milliards précédemment estimés.

Si les réserves françaises de gaz de schiste ont récemment été revues à la baisse de 24% par une étude américaine, au Royaume-Uni, le phénomène inverse se produit.

Ainsi, les réserves contenues dans les roches du Bowland (zone du Nord de l'Angleterre) ont été fortement révisées à la hausse, par l'académie de géologie de Grande-Bretagne. Elle évoque un chiffre moyen de 37.630 milliards de mètres cubes, pour une fourchette allant de 23.276 à 64.590 milliards.

Les précédentes estimations faisaient état d'environ 150 milliards de mètres cubes exploitables, ce qui impliquait des réserves totales de 1.500 milliards.

Total en embuscade

L'académie de géologie précise ne pas connaître "la proportion de gaz qui peut être directement extraite" de ces réserves, celle-ci dépendant de "facteurs économiques, sociaux et environnementaux".

Les réserves anglaises de gaz de schiste semblent en tout cas intéresser les industriels. Selon The Telegraph, Total lorgnerait ainsi de l'autre côté de la Manche. Le géant français de l'énergie dispose maintenant d'une équipe qui, depuis Paris, évalue les dossiers de gaz de schiste en Europe et semble envisager toutes les options au Royaume-Uni, indiquait le journal, le 26 juin dernier. La terre du Bowland, pourrait ainsi faire partie des conquête du groupe français.

Julien Marion avec Reuters