BFM Business

Les prix des carburants au plus bas depuis quatre ans

L'Elysée estime qu'un automobiliste moyen qui effectue 35 km par jour en voiture a économisé en moyenne 6 euros sur les cinq derniers mois

L'Elysée estime qu'un automobiliste moyen qui effectue 35 km par jour en voiture a économisé en moyenne 6 euros sur les cinq derniers mois - Philippe Huguen - AFP

Les prix à la pompe ont atteint la semaine dernière un nouveau plus bas en quatre ans, selon les chiffres officiels publiés ce lundi 8 décembre, le gazole passant ainsi à 1,1792 euro le litre. L'Elysée estime que la baisse des cours du pétrole est bien répercutée dans ces tarifs.

Les prix du carburant poursuivent leur chute. Les tarifs vendus aux pompes des stations-service ont ainsi atteint la semaine dernière un nouveau plus bas en quatre ans, selon les chiffres officiels publiés ce lundi 8 décembre.

Carburant privilégié des Français avec plus de 80% des ventes, le gazole s'est établi à 1,1792 euro le litre vendredi dernier, selon les données hebdomadaires du ministère de l'Ecologie et de l'Energie. Il s'agit du niveau le plus bas observé depuis novembre 2010 (voir chiffres détaillés en encadré).

8 euros d'économies sur un plein

Le prix du gazole a ainsi baissé de près de 16 centimes de moins depuis le début de l'année. Pour un plein de 50 litres, cela représente une économie d'environ 8 euros.

Les prix de l'essence sans plomb ont également poursuivi leur repli. Deuxième carburant le plus vendu dans l'Hexagone, l'essence sans plomb 95 s'affichait à 1,3733 euro le litre tandis que le sans plomb 98 a lui chuté à 1,4395 euro. 

"Ces mouvements reflètent le fait que le brut a continué de baisser, combiné à une dépréciation de l'euro", a expliqué à l'AFP le président de l'Union française des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky.

Ce constat a été partagé par la présidence de la République ce même lundi. A l'issue d'un entretien entre François Hollande et des professionnels du secteur pétrolier, l'Elysée a estimé dans un communiqué que "la baisse des cours du pétrole brut est répercutée correctement dans les prix des carburants à la pompe".

Une baisse partie pour durer

"Ceci représente une baisse de 8 centimes par litre pour le gazole, et de 11 centimes par litre pour l’essence en 5 mois, au bénéfice des consommateurs et des entreprises", poursuit l'Elysée qui chiffre au passage l'économie pour les Français. "Pour un automobiliste moyen effectuant 35 kilomètres par jour, cette baisse représente un gain d’environ 6 euros sur le mois de novembre 2014", explique ainsi l'Elysée.

La bonne nouvelle est que, selon Jean-Louis Schilansky, les prix des carburants devraient se stabiliser autour de leur niveau actuel. "Dans tous les cas, on ne voit pas de facteur qui conduirait à la hausse dans les mois qui viennent", explique-t-il.

Les prix à la pompe

- Gazole: 1,1792 euro, soit 3,44 centimes de baisse sur une semaine. Au plus bas depuis novembre 2010

- Sans plomb 95: 1,3733 euro, soit 3,34 centimes de baisse sur une semaine. Au plus bas depuis novembre 2010

- Sans plomb 98: 1,4395 euro, soit 3,04 centimes de baisse sur une semaine. Au plus bas depuis décembre 2010.

J.M. avec AFP