BFM Business

Les compteurs Linky feraient grimper les factures d’électricité

Alors que les compteurs Linky sont censés simplifier la vie, l'UFC-Que Choisir évoque un risque de surcoût pour les abonnés.

Alors que les compteurs Linky sont censés simplifier la vie, l'UFC-Que Choisir évoque un risque de surcoût pour les abonnés. - ERDF

Les "compteurs communicants" que la filiale d'EDF distribue depuis mardi 1er décembre aux consommateurs sont à nouveau dans le viseur de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir, qui y voit un risque de surcoût pour les abonnés.

Sur le papier, Linky simplifie la vie. Contrairement aux anciens compteurs électriques, la consommation est mesurée en temps réel dans ces petits boîtiers jaunes. Elle est transmise une fois par jour jusqu'au fournisseur d'électricité, permettant une facturation plus précise que celle basée sur des estimations. Sans surcoût pour les consommateurs, le dispositif posé et installé gratuitement par ERDF doit même leur permettre d'économiser de l'argent, en adaptant aussi le tarif à leur consommation.

Mais alors que ce compteur dit "communicant" fait son entrée chez les ménages, devant à terme remplacer 90% des anciens appareils d'ici à 2021, l'UFC-Que Choisir remet à nouveau l'intérêt de celui-ci en question dans un article publié sur son site.

Du point de vue de la simplicité, d'abord, "seuls les ménages en précarité énergétique pourront voir leurs consommations s’afficher en temps réel, tant en kWh qu’en euros. (…) Tel qu’il est installé actuellement, Linky n’est pas apte à communiquer avec un afficheur déporté", explique l'association de consommateurs.

Estimations difficiles à évaluer

Quant aux économies promises par ERDF, elles pourraient ne pas être au rendez-vous. Étude à l'appui... Cliquez ici pour lire la suite

Découvrez quelle solution énergétique est la plus adaptée à votre logement

null

Léo Monégier