BFM Business

Le prix des carburants flambe et retrouve son niveau d'avant crise

Le prix du carburant ne cesse d'augmenter. Dans certaines stations-service, notamment à Paris, il approche de la barre symbolique des deux euros.

Dans toutes les stations-service de France, le prix de l'essence ne cesse de grimper. Cette tendance, qui s'est accélérée tout l'été, se poursuit avec des tarifs qui parfois flirtent avec les 2 euros le litre. A Paris, les prix du SP95 et SP98 sont entre 1,86 et 1,99 euro, révèle un article du Parisien. Idem sur les autoroutes.

En un an, les augmentations ont été fulgurantes pour l'ensemble des catégories de carburants. Le sans-plomb (SP) 95 E10 (avec 10 % de bioéthanol) est en moyenne à 1,586 euro par litre, soit une hausse de 19,30% par rapport à septembre 2020. Le gasoil, le carburant le plus vendu en France, a augmenté de 24,6 centimes pour atteindre en moyenne 1,469 euro, soit une hausse de 20,10%. Début juillet, les prix moyens étaient de 1,43 euro pour le gazole et 1,54 euro pour le sans-plomb 95.

Le niveau "d’avant-crise Covid"

En un peu plus d’un an, le coût d’un plein a augmenté de façon spectaculaire. Entre 10 et 15 euros de plus selon la taille du réservoir. En moyenne, un Français effectue son plein deux fois par mois, ce qui représente un budget annuel qui peut atteindre 1500 euros. Avec les hausses, c'est 240 euros de plus pour le gazole, 300 euros de plus pour l’essence.

Selon le ministère de l'Economie, les prix des carburants "retrouvent simplement leur niveau d’avant-crise Covid", un signe que "l’économie repart". En effet, le prix moyen est revenu au niveau de 2018. Mais les hausses observées depuis l’été 2020 sont surtout liées, non pas à une augmentation des taxes, mais à l'envolée des prix du pétrole. Le cours du baril de Brent a ainsi progressé de plus de 86% sur un an pour atteindre 74 dollars.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco