BFM Business

Le Moyen-Orient ouvre une usine capable de pièger le carbone

Le Moyen-Orient se dote de la première usine capable de capturer le dioxyde de carbone. (image d'illustration)

Le Moyen-Orient se dote de la première usine capable de capturer le dioxyde de carbone. (image d'illustration) - Señor Codo - Flickr - CC

""

Les Émirats arabes unis, pays pétrolier du Golfe, ont annoncé samedi le début de l'exploitation d'une usine de capture et de stockage de dioxyde de carbone (CO2), présentée comme la première du genre au Moyen-Orient et en Afrique du nord.

L'usine peut capturer chaque année jusqu'à 800.000 tonnes du CO2 émis par Emirates Steel Industries (ESI), un important producteur d'acier installé à Moussafah, une cité industrielle d'Abou Dhabi, pour les injecter dans des champs pétroliers de l'émirat afin d'améliorer leur production, a indiqué la Carbon Capture Compagny Al Reyadah.

Capturer l'équivalent de la pollution émise par 170.000 voitures 

D'un coût estimé à 450 millions de dirhams (110 millions d'euros), "le projet, à l'étude depuis longtemps, est maintenant une réalité", a déclaré à l'AFP le ministre émirati de l'Énergie, Souhail al-Mazrouei. La quantité de dioxyde de carbone que l'usine pourra capturer dès qu'elle tournera à pleine capacité équivaut "à la pollution émise par 170.000 voitures", a ajouté le ministre, présent à la cérémonie d'inauguration.

Le procédé de capture de carbone est considéré par les spécialistes comme l'une des solutions attractives pour atteindre les objectifs fixés par l'accord de Paris sur les changements climatiques, permettant de réduire les gaz à effet de serre. Des projets semblables de capture de carbone sont en voie de réalisation dans plusieurs pays, dont l'Arabie saoudite.

A.M. avec AFP