BFM Business

Le charbon va continuer sa croissance

La demande de charbon va progresser de 2;3% par an d'ici 2018.

La demande de charbon va progresser de 2;3% par an d'ici 2018. - -

La part du charbon dans l’énergie mondiale va continuer de croître d’ici à 2018, mais moins rapidement. Selon le rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie, le niveau resterait "intenable"pour l'environnement.

"Que vous soyez pour ou contre, le charbon est présent et il va le rester". Voilà comment Maria van der Hoeven, directrice exécutive de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a résumé le rapport annuel sur le charbon, paru ce lundi 16 décembre.

La demande de charbon doit augmenter de 2,3% par an d’ici à 2018, prévoit l’étude. Entre 2007 et 2012, la consommation de charbon a progressé de 3,4%, un niveau "simplement intenable" pour l'environnement explique l’AIE. En 2012, 7,7 milliards de tonnes de cet or gris ont été consommées dans le monde.

"Plus de trois cinquième de la hausse des émissions mondiales de CO2 depuis 2000 vient de la combustion du charbon", dénonce l’institution internationale. La Chine, à elle seule, représentera 60% de la demande mondiale dans les cinq prochaines années.

Un léger ralentissement

Par rapport aux précédentes prévisions, qui tablaient sur 2,6% de croissance, la demande de charbon va tout de même connaître un ralentissement.

Les efforts de la Chine pour réduire sa consommation de charbon et l’abandon progressif en faveur du gaz de schiste aux Etats-Unis vont favoriser cette légère réduction.

En Europe, la demande devrait chuter de quelques 6% sur cinq ans. Selon l’AIE, la hausse actuelle de la consommation européenne est uniquement "temporaire", due à un prix compétitif du charbon par rapport au gaz et à un faible coût du carbone sur le marché.

A.D.