BFM Business

Greenpeace ne participera pas au débat sur l'énergie

BFM Business

Greenpeace France ne participera pas au débat national sur l'énergie qui s'ouvre le 20 novembre en raison d'"un manque de confiance" dans la volonté du gouvernement, a déclaré ce lundi 12 novembre à l'AFP son directeur Jean-François Julliard.

"Nous ne participerons pas au débat car nous n'avons plus confiance dans ce débat et dans la réelle volonté du gouvernement de réussir la transition énergétique", a déclaré le responsable de Greenpeace, à l'issue d'un entretien avec la ministre de l'Ecologie Delphine Batho.

"La composition du comité de pilotage (NDLR, qui doit animer le débat au niveau national) a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", a expliqué Jean-François Julliard.

Lundi, les principales ONG française se sont dites "déçues" de la composition du comité de pilotage, connue depuis samedi et qui comprend cinq membres, dont deux ex-dirigeants de la filière nucléaire.

Le comité sera composé de l'ex-patronne d'Areva Anne Lauvergeon, de l'ex-directeur de Greenpeace Bruno Rebelle, du climatologue Jean Jouzel, de la directrice de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) Laurence Tubiana et de Pascal Colombani, ancien administrateur général (2000 à 2002) du Commissariat à l'énergie atomique.