BFM Business

Gaz: feu vert au nouveau compteur intelligent

Grâce au nouveau compteur, la consommation diminuera de 1,5%

Grâce au nouveau compteur, la consommation diminuera de 1,5% - -

La commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé, jeudi 4 juillet, qu’elle proposait au gouvernement d’approuver le déploiement généralisé en France d’un nouveau compteur à gaz. Il devrait permettre aux usagers de réduire leur consommation.

La commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé, jeudi 4 juillet, au gouvernement d’approuver le déploiement dans tout le pays du nouveau compteur baptisé "Gazpar".

Développé depuis 2007 par GRDF, filiale du réseau de GDF Suez, ce nouveau modèle doit aboutir au remplacement des compteurs de 11 millions de clients, et réduire leur consommation au moment où les prix du gaz sont à la hausse.

GRDF propose un déploiement généralisé des nouveaux compteurs entre fin 2015 et 2022.

Un projet unanimement soutenu

Au contraire de son homologue pour l’électricité Linky, le compteur "Gazpar" fait l’unanimité auprès des différents protagonistes du projet. Il peut transmettre automatiquement à GRDF les relevés de consommation des clients, via un module radio, sans l’intervention d’un agent.

Plus précis, il permettra de mieux contrôler la consommation de gaz, de mettre en place des solutions pour aider les consommateurs à mieux la maîtriser, et donc de réduire un peu leur facture.

Selon les simulations de GRDF sur 20.000 compteurs pilotes, les clients pourraient voir leurs consommations diminuer de 1,5%.

Un coût raisonnable

Côté coût, la CRE souligne que l’investissement total pour GRDF se chiffre à 1,05 milliard d’euros.

Cette addition sera en partie payée par le consommateur.

Selon GRDF, sa mise en place générerait un surcoût de 2 à 3 euros par an pour le consommateur.

Mais GRDF a indiqué aux Echos que ce surcoût sera remboursé avec une réduction de 0,3% de la consommation.

V.F avec AFP