BFM Business

Envirofit sensibilise les pays du Sud aux économies d'énergie

-

- - Envirofit

Propres et économes en énergie, les fourneaux développés par Envirofit on su rapidement séduire des milliers de foyers dans les pays en développement.

Dans les pays du Nord, utiliser le gaz ou l'électricité pour les besoins ménagers (cuisine, eau chaude, ...) est un geste anodin pour des millions de foyers. Mais, autour du monde, et plus particulièrement en Afrique, des combustibles moins propres sont encore largement utilisés, à l'image du bois, du charbon ou encore du fumier. Des sources d'énergie qui ont un réel impact sur l'environnement mais aussi sur la santé des populations concernées. Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la pollution de l'air intérieur a été la cause de 4 millions de décès en 2012. 

Fibi Absuela, une mère au foyer vivant au Kénya l'affirme : "quand on allume le fourneau, la fumée peut envahir la maison. Et nos enfants s'enfuient en toussant. Ils ne toussent pas parce qu'ils sont malades, ils toussent à cause de la fumée". 

Une croissance de 30% en un an

Pour pallier ce problème, Envirofit, une organisation internationale spécialisée dans l'entrepreneuriat social a mis au point des fourneaux simples mais très efficaces. Selon Pernicus Nyangena, directeur de production, ils permettent "de gagner du temps, d'économiser de l'énergie et de l'argent. Les fourneaux consomment jusqu'à 60% de moins que les fourneaux en céramique traditionnels et réduisent aussi de moitié le temps de cuisson". 

En implantant ses activités de fabrication au sein des pays concernés, Envirofit génère aussi de l'emploi. David Small, directeur général de l'entreprise pour l'Afrique de l'est, revient sur l'aventure de la société. "Envirofit a démarré ses activités en 2007 avec un projet pilote en Inde. Nous en sommes maintenant à notre millionième fourneau commercialisé et nous vendons dans 45 pays à travers le monde". Avec ses lancements de produits en Afrique et en Amérique latine, la société a même connu cette année une croissance de 30%.

Un succès qui est loin de s'arrêter vu les retours positifs des clients, comme celui de Phillis l'une des utilisatrices du fourneau : "c'est excellent. Il n'y a pas de fumée et ça n'affecte pas la santé du bébé. Et puis pour ce qui est de l'usage à la maison ça n'est pas du tout comme avec l'ancien système". 

A.M.