BFM Business

Energy Observer, le premier navire 100% autonome en énergie, entame son tour de la Méditerranée

VIDÉO - Pour avancer, ce catamaran embarque toute une palette de moyens de productions d'énergies renouvelables, dont un système de production d’hydrogène à partir de l’eau de mer. Il quitte le port de Marseille ce mercredi pour faire un tour de Méditerranée avant de réaliser le tour du monde.

Energy Observer, conçu par Victorien Erussard, officier de la marine marchande, et Jérôme Delafosse explorateur, doit servir de laboratoire flottant. Ce catamaran, de 30,5 m de long pour 12,80 m de large, est le premier navire autonome en énergie et sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines. Après avoir effectué le tour de France l'année dernière, il lève l'ancre ce mercredi depuis le port de Marseille pour réaliser le tour de la Méditerranée. Une étape de plus dans son projet de réaliser un tour du monde qui doit s'achever en 2022 en rejoignant l'Asie puis l'Afrique.

Le catamaran est propulsé par des moteurs électriques alimentés par toute une palette de moyens de productions d'énergies renouvelables. Energy Observer embarque ainsi 130 m2 de panneaux photovoltaïques, deux éoliennes à axe vertical, une aile géante de kite. Il est aussi doté d'une pile à combustible capable de prélever l'eau de mer pour en faire de l'hydrogène, qui est utilisable en cas d'une production insuffisante des autres équipements. 

Inspirée par l'expérience de Solar Impulse, cette odyssée qui va durer six ans doit prouver l'efficacité de ces nouveaux modes de production d'énergie et les faire rapidement entrer dans notre quotidien.

C.C.