BFM Business

Energies de demain: EDF affiche ses ambitions

EDF a déjà financé 13 projets d'une capacité de 1,8 GW en France, aux Etats-Unis et au Canada grâce à son green bond lancé en novembre 2013

EDF a déjà financé 13 projets d'une capacité de 1,8 GW en France, aux Etats-Unis et au Canada grâce à son green bond lancé en novembre 2013 - EDF

Le projet de loi sur la transition énergétique suit son cours parlementaire. L'occasion pour EDF de rappeler sa position de leader des énergies renouvelables en Europe. Le groupe poursuit ses partenariats et innove aussi sur le plan financier. Il ne compte pas en rester là. EDF a tenu à le rappeler lors d'une conférence de presse ce jeudi 30 octobre.

EDF a investi près de 6,5 milliards d'euros dans les nouvelles énergies renouvelables en 4 ans, en particulier dans l'éolien et le solaire. Un tiers de ses investissements bruts est consacré à ces énergies.

"C'est plus que le nouveau nucléaire", tient à souligner Claude Nahon directrice du développement durable du groupe. Et de préciser qu'EDF est le principal contributeur à la diminution des émissions de CO2. Le mix de production sans CO2 atteint les 96 % en France.

C'est en binôme aux côtés d'Antoine Cahuzac directeur général d'EDF Energies Nouvelles que Claude Nahon rappelle les atouts de son groupe. Grâce à un parc installé de 25,2 GW, EDF est le numéro 1 européen des énergies renouvelables, en ordre de bataille pour affronter les défis à venir.

Première mondiale

Le message est clairement affiché: EDF mise plus que jamais sur l'innovation dans ce secteur. 50 millions d'euros sont dédiés chaque année à des programmes de recherche et à des innovations de rupture. EDF Énergies Nouvelles a lui seul a investi 27 millions d'euros depuis 2011 dans le R&D.

Et Antoine Cahuzac de citer plusieurs exemples: l'important partenariat dans l'éolien offshore avec Alstom. Les deux groupes travaillent conjointement sur l'éolienne française de 6 MW "Haliade" conçue par Alstom.

Toujours dans l'éolien avec Vestas, EDF développe le projet de l'Ensemble Éolien Catalan, le plus grand parc éolien en France et ses 96 MW de capacité installée. A cette occasion, EDF se félicite de cette première mondiale: la technologie de pales "dites discrètes" capable de s'adapter à la fréquence du radar Météo France (il est reproché aux éoliennes de brouiller les ondes radar). L'image des pales et de la tour est ainsi diminuée sur les écrans radar.

Dans le secteur du solaire, EDF est le principal actionnaire de la start-up Nexcis qui conçoit des modules photovoltaïques en couches minces de 2ème génération. En limitant les étapes sous-vide et en les réalisant sous pression atmosphérique la jeune entreprise réussit à réduire les coûts de fabrication.

Financer la transition énergétique

EDF met aussi en avant son financement innovant. En termes de green bond tout d'abord avec le lancement en novembre 2013 de la première émission corporate exclusivement destinée au financement de nouveaux projets renouvelables pour un montant de 1,4 milliard. A la clé, déjà 13 projets financés en France mais aussi aux Etats-Unis et au Canada. Car EDF rappelle qu'il est un acteur mondial, très présent outre Atlantique avec des projets au Brésil ou encore au Chili.

En France pour se poser comme un acteur incontournable, EDF vient de s'associer au gestionnaire d'actifs Amundi afin de financer la transition énergétique. L'objectif est de lever des fonds auprès d'investisseurs institutionnels et particuliers et de gérer pour le compte de tiers des fonds destinés à des projets tout en gardant le contrôle sur les actifs précise Antoine Cahuzac.

La future société de gestion espère lever 1,5 milliard d’euros, avec un horizon de placement de cinq à douze ans pour une rentabilité de 4 à 7%. EDF compte bien ainsi atteindre les 25% d'énergies renouvelables dans le monde à l'horizon 2025. Il se rapproche actuellement des 20%. Le groupe se montre plus prudent en France et n'avance pas de chiffres en invoquant un contexte qui reste plus flou et surtout des procédures administratives souvent lourdes. Il entend donc poursuivre sa diversification géographique.

Nathalie Croisé